6 astuces pour bien gérer ses newsletters

Home / Articles / 6 astuces pour bien gérer ses newsletters

Vous bloguez et vous espérez vivre de votre passion ? Dans ce cas, vous allez devoir réussir à fidéliser votre audience et à créer une véritable « histoire » avec elle. Pour ne pas vous faire oublier et inciter vos lecteurs à venir consulter votre blog, vous allez régulièrement leur envoyer des newsletters… encore faut-il savoir comment faire… et bien le faire ! Vous vous demandez comment rédiger et gérer de bonnes newsletters ? On fait le point !

gérer ses newsletters

1 – Choisir un bon autorépondeur

Il est quasiment impossible de créer d’excellentes newsletters sans utiliser un bon auto-répondeur. Ce type de logiciel vous permet de gérer vos listes d’abonnés et de créer des campagnes, des envois, des sondages, des propositions de téléchargement, etc. S’il existe de nombreux auto-répondeurs gratuits, je vous conseille néanmoins d’opter pour un service payant afin de profiter de plus de fonctionnalités et surtout ne pas prendre le risque de perdre votre liste d’abonnés, véritable Graal des blogueurs professionnels !

2 – Trouver un objet qui accroche

L’objectif lorsque vous envoyez une newsletter est bien évidemment que vos abonnés cliquent sur le lien et lisent votre contenu. Inutile de préciser qu’un objet peu accrocheur aura peu de chances d’obtenir des clics. Vous devez donc réfléchir à des titres pertinents. Posez-vous la question suivante : que recherchent mes abonnés ? Qu’attendent-ils de mon blog et de mon contenu ? Que veulent-ils apprendre aujourd’hui ? Ainsi, avec un peu d’empathie, vous devriez réussir à trouver une phrase d’accroche efficace. N’hésitez pas à leur poser des questions, par exemple, si vous gérez un blog sur la perte de poids, vous pouvez envoyer une newsletter qui aurait comme objet « as-tu perdu du poids cette semaine ? » ou encore « as-tu su résister à la tentation du grignotage ? », etc. Dans votre newsletter, vous proposerez des solutions pour répondre aux attentes de votre public en proposant vos meilleurs articles de la semaine ou du mois.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bloguer comme un Pro : est-ce fait pour vous ?

Pour savoir si vos abonnés ont lu votre newsletter, rendez-vous dans les rapports et consultez le nombre de clics, d’engagements et de désabonnements. En fonction de ces résultats, vous saurez si vous êtes sur la bonne voie… ou pas !

3 – Proposer du contenu qui appelle à l’action

Invitez vos abonnés à cliquer sur les liens que vous insérez dans votre newsletter ! Il peut s’agir de lien vers l’un de vos articles, vers une nouvelle vidéo sur Youtube ou encore vers l’un de vos produits ou service. Attention toutefois de ne pas proposer vos services trop tôt, pensez aux fameux « tunnels de vente ». S’ils sont intéressés, vos abonnés feront tout pour acquérir votre produit, il ne sera pas nécessaire de leur envoyer des messages agressifs ou de les inciter à l’achat dans chaque message ! Soyez raisonnable lorsque vous insérer des CTA !

4 – Fournir des informations intéressantes

Vos lecteurs vous ont fait confiance en vous fournissant leur adresse e-mail, vous devez donc les honorer en leur proposant du contenu de qualité. Votre newsletter peut par exemple proposer du contenu exclusif ou évoquer des projets que vous n’avez pas encore révélés sur votre site. Entretenez la relation que vous venez d’instaurer avec vos abonnés : montrez-leur qu’ils sont privilégiés et qu’ils ont peu d’intérêt à se désabonner.

En ce qui concerne les désabonnements, vous ne devez ni vous vexer ni vous décourager : il est normal que certains de vos lecteurs décident de ne plus vous suivre. Pour avancer, il faut accepter certaines défaites et relativiser : amusez-vous par exemple à regarder le nombre de personnes désabonnées lorsque vous envoyez une newsletter et le nombre de leads acquis dans la journée ou la semaine ? Si votre blog fonctionne bien, vous devriez avoir en principe beaucoup plus d’inscriptions que de désinscriptions ! Gardez à l’esprit que celui qui se désabonne ne vous aurait certainement rien acheté, vous ne perdez donc pas un client mais simplement un visiteur.

5 – Ne pas harceler ses lecteurs

Souvent, les nouveaux blogueurs ont peur d’envoyer trop de newsletters, ils se disent qu’ils détestent recevoir du contenu et que donc, leurs abonnés les « squeezeront » sans manières. Pas de panique ! il est très facile de ne pas harceler ses lecteurs, pour cela, vous devez conserver une fréquence d’envoi raisonnable. Evitez par exemple d’envoyer plus de deux newsletters par semaine, autrement, vous risquerez de lasser votre audience et de polluer les boîtes de messagerie de vos abonnés.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vis ma vie de millionnaire

Si vous n’avez rien à « raconter », évitez également d’envoyer un message vide, qui n’a aucune valeur ajoutée.
Vous n’avez rien publié cette semaine ? Vous pouvez soit évoquer le meilleur article du mois, soit inviter vos lecteurs à découvrir votre nouvelle chaîne Youtube. Rappelez-vous que vous devez apporter de la valeur, sans cela, vos lecteurs se sentiront harcelés par des messages qui ne servent à rien sauf à s’accumuler dans leurs messages non-lus !

6 – Demander aux abonnés de répondre

Cette astuce toute simple peut faire la différence car un abonné qui répond est un abonné dont le prochain message ne partira certainement pas dans les spams ! Les algorithmes des boîtes de messagerie sont en effet capables de reconnaître les adresses et les interactions. Lorsqu’un abonné vous répond, cela signifie en principe que vous n’êtes pas un spam (personne ne répond aux spams !). Et votre objectif justement est que votre newsletter atterrisse dans la boîte principale de votre abonné, il aura ainsi beaucoup plus de chances d’y avoir accès, de la lire et donc, de retourner sur votre blog.

La newsletter est idéale pour renforcer le lien que vous créez avec votre public. Vos abonnés attendent de vous que vous changiez leur vie, que vous apportiez quelque chose de nouveau. Ne négligez jamais vos messages et pensez à être régulier dans vos envois et publications. Enfin, ne vous découragez jamais et prenez le temps d’analyser vos rapports afin de rectifier le tir au fur et à mesure.

Enregistrer

Related Posts
Comments
  • BAMANA

    Grand maerci Olivier

Leave a Comment

0 Partages
Partagez
Tweetez
booster le trafic de son blogquitter son travail pour une indépendance financière