Les erreurs courantes sur un blog faciles à corriger

Home / Articles / Les erreurs courantes sur un blog faciles à corriger

Vous avez échappé à toutes les erreurs des blogueurs débutants ? En êtes-vous certain ? Dans cet article, je vais vous parler des erreurs courantes les plus faciles à corriger pour faire passer votre blog à la vitesse supérieure. Je parlerai des sources de revenus, du choix de votre niche, de votre cible, des call to action et de l’emailing. Pour chaque point, je donnerai des conseils qui vous permettront d’éviter les gaffes. C’est parti !

Erreur blogging 1 : ne pas diversifier ses sources de revenus

Vous avez, par le plus grand des mystères, réussi à vivre exclusivement grâce à la publicité AdWords sur votre blog. Félicitations ! Mais un jour, suite à la mise à jour de l’algorithme, Google rétrograde votre blog à la deuxième page des résultats de recherche. Et cela pour la majorité des requêtes qui vous apportaient des visiteurs. Votre trafic devient donc presque inexistant. Votre revenu, intrinsèquement lié à votre trafic, disparaît.

erreurs de débutant blogueur

Rassurez-vous, il s’agit d’une des erreurs courantes sur un blog. Qu’auriez-vous pu faire pour éviter ce désastre ? La réponse est : diversifier ! Comme un bon placement financier, un blog doit vous fournir des revenus diversifiés. Bien entendu, les revenus liés à votre trafic (publicité, affiliation, parrainage…) peuvent être lucratifs. Mais vous ne devez pas vous arrêter là. Afin de limiter vos risques, votre site doit également vous procurer des sources de revenus indirectes, qui ne seront que faiblement impactées par une perte de trafic. Il peut s’agir de conférences rémunérées, de prestations en tant que freelance, de formations, de livres…

Erreur blogging 2 : manquer sa cible

Si vous écrivez pour tout le monde, personne ne vous lira. Vous devez absolument éviter cette erreur courante sur votre blog. Vous devez, dès le départ, trouver une niche et vous y tenir.

Votre niche

Si vous n’avez pas regardé mes vidéos d’introduction, vous avez peut-être sauté à pieds joints dans le blogging afin d’écrire sur un sujet qui vous passionne… sans penser au public à qui votre site est adressé.

Si vous voulez vivre de votre blog, vous devez identifier une niche suffisamment spécifique, en particulier si vous êtes sur une thématique saturée, et ayant du potentiel économique. Vous êtes passionné de mode ? Vous pouvez réduire votre audience en parlant de mode masculine. Cette audience est encore assez large. Vous pouvez la réduire en visant, par exemple, les hommes qui aiment les nœuds papillon, ou ceux qui portent exclusivement des marques françaises.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Duel au sommet : Sébastien le Marketeur Français Vs Olivier Roland

Votre cible

Imaginons que votre thématique soit les horloges anciennes. Lorsque vous vous lancez, vous avez vite quelques abonnés. Vous produisez de nombreux contenus relatifs à l’entretien de ces horloges, leurs aspects techniques… Progressivement, vous constatez que vos articles sont de moins en moins lus, vos mails ne sont plus ouverts, vos lecteurs se désabonnent. Aveuglé par votre passion pour la technique, vous êtes probablement passé à côté du fait que vos abonnés étaient avant tout des personnes intéressées par les antiquités, et leur histoire. Figurez-vous qu’un mauvais ciblage est l’une des pires erreurs courantes pour un blog, car elle impacte votre trafic, vos revenus, et pire encore, votre crédibilité.

Pour vivre de votre blog, vous devez fournir des informations utiles à votre audience, et résoudre les problèmes de vos lecteurs. Pour cela, faites preuve d’empathie à leur égard. Analysez les commentaires, les partages et les likes de vos publications afin d’identifier les sujets qui fonctionnent le mieux auprès de votre public. Vous pouvez utiliser des outils d’analyse tels que Google Analytics. N’hésitez pas non plus à utiliser la méthode des personas, une technique marketing qui consiste à s’adresser à un client type à qui vous aurez attribué une personnalité, un nom, un état-civil, des passions, une situation professionnelle…

Erreur blogging 3 : pas d’appel à l’action

Vous venez de rédiger un article formidable. Grâce à son optimisation, il caracole dans les premières places de Google, et il apporte beaucoup de trafic sur votre blog. Vous constatez que ses statistiques sont bonnes, et que les lecteurs prennent le temps de le lire… Mais rien ne se passe. Ils lisent votre article avec avidité, mais ils ne le partagent pas, ils ne le commentent pas, ils ne s’abonnent pas… Rien !

Pourquoi ? Vous avez sans doute fait une des fautes typiques des blogueurs débutants : ne pas expliquer à vos lecteurs ce qu’ils doivent faire ensuite. Autrement dit, vous ne leur avez donné aucun appel à l’action ou call to action à la fin de votre billet. Vous supposez probablement que vos lecteurs sauront quoi faire après leur lecture. Erreur ! Même s’ils le savent, ils ont parfois besoin d’une petite motivation pour les y aider.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment médiatiser votre blog

erreurs blogging solutions

Un call to action est toute formule incitant le public à agir d’une façon déterminée. Il ne s’agit pas exclusivement de motiver un prospect à acheter un produit. Les formes sont nombreuses. Par exemple :

  • Partage : « Vous avez aimé ? Partagez l’article avec vos amis » ;
  • Commentaires : « Donnez-moi votre avis dans les commentaires » ;
  • Lecture : « Envie d’en savoir plus ? Lisez cet article » ;
  • Abonnement : « Vous voulez être au courant de mes dernières actualités ? Abonnez-vous » ;
  • Capture d’emails : « Téléchargez maintenant mon ebook gratuit. »

Selon l’agence Hubspot, les articles contenant des call to action ont plus de chances d’être likés, partagés ou commentés. De plus, on se souvient plus facilement d’un site avec lequel on a eu une interaction, même un simple like, qu’un autre. Alors, pourquoi s’en priver ?

Erreur courante blogging 4 : ne pas chercher à capter des emails

Vous n’avez aucun formulaire de capture d’emails sur votre site ? De nombreuses raisons poussent les nouveaux blogueurs à commettre cette erreur, en particulier la crainte de paraître trop intrusif aux yeux de leurs lecteurs. C’est pourtant une des erreurs courantes sur votre blog qui vous nuit le plus, en vous empêchant de fidéliser et de convertir vos lecteurs.

Vous devez savoir qu’une liste d’abonnés est indispensable si vous souhaitez, un jour, vivre de votre blog. Elle permet de faire revenir les visiteurs sur votre site, lorsque vous publiez de nouveaux billets. Cette liste vous assure des visites régulières, même si votre site est rétrogradé suite à un changement d’algorithme. Elle sert aussi à faire la promotion des produits ou services que vous lancez auprès d’un public déjà partiellement conquis : vos abonnés.

Par conséquent, l’emailing est essentiel dans votre stratégie marketing. Seule, votre page de vente sera inefficace pour vous procurer un revenu. Des campagnes par emails doivent la compléter. Il est possible que certains lecteurs se désabonnent, mais pas la majorité, en particulier si vos emails apportent de la valeur à votre audience. Alors n’attendez plus pour installer un, voire deux, formulaires de capture d’emails.

On fait tous des bêtises avec notre blog… Quelles sont vos pires erreurs blogging ?

Related Posts

Laissez un commentaire

developper sa liste email avec instagramTrouver des idées d'articles de blog