Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

8 outils SEO gratuits à connaître quand on a un blog

Créer un blog de qualité et régulièrement alimenté demande du travail et des compétences. Mais il est possible de se faire aider par plusieurs logiciels gratuits. Ils peuvent permettre d’améliorer le vocabulaire de l’article de blog, d’optimiser son référencement naturel, de connaître les statistiques de son site ou d’améliorer son temps de chargement. Partons à la découverte de ces outils SEO gratuits et simples d’utilisation.

Les outils SEO gratuits pour rédiger du contenu de qualité

Commençons avec deux petits plugins gratuits, très utiles pour rédiger du contenu de qualité. Ils sont tous les deux très proches mais ont des petites subtilités qui font que l’on ne peut pas se passer de l’un d’eux.

Le plugin gratuit Keyword Everywhere

Keywords Everywhere est un plugin disponible à la fois sur Mozilla et Chrome. Son téléchargement est gratuit, mais son utilisation est payante. Cependant, certaines fonctionnalités sont disponibles gratuitement. Cela est suffisant car les données payantes sont gratuites chez un autre plugin, dont je parlerai juste après.

Keywords everywhere est un plugin qui, comme son nom l’indique, donne des “mots-clés partout”. Le fonctionnement est très simple : en effectuant une recherche sur Google, vous verrez, sur la droite de votre écran, toute une liste de mots-clés relatifs à celui recherché. Ce sont généralement des compléments et des synonymes. Cette liste de vocabulaire riche et varié est très précieuse pour enrichir son champ sémantique, important pour le référencement naturel d’un site.

Le plugin nous présente également une courbe représentant le volume de recherche du mot-clé tapé sur une période définie. Cela permet de savoir s’il est recherché ou à quel moment de l’année la requête est la plus tapée.

Enfin, sous chaque résultat, une petite ligne est inscrite, indiquant plusieurs données sur la popularité du site. Rappelons qu’il s’agit d’un pilier du SEO : avoir un site populaire, connu par Google et par les autres sites. La notoriété d’un site se renforce grâce aux backlinks. Deux éléments, révélés par le plugin, sont particulièrement intéressants :

  • le nombre de domaines référents, c’est-à-dire le nombre de sites qui créent un backlink ;
  • le nombre de backlinks.

En règle générale, plus ces chiffres sont élevés, plus le site sera difficile à concurrencer. Si un seul de ces chiffres est élevé, il y a un déséquilibre, donc une faille dans la stratégie de référencement du site.

Le plugin gratuit Keywords Surfer

Ce plugin ressemble beaucoup au précédent, mais ne donne pas les mêmes indications. Ils sont tous les deux complémentaires. Keywords surfer est gratuit mais ne peut être installé que sur Google Chrome.

Le principal intérêt de ce plugin, c’est qu’il nous renseigne sur le volume de recherche du mot-clé tapé. Pas avec une courbe, mais avec un chiffre directement inscrit dans la barre de recherche de Google. Nous voyons également le prix moyen qu’il faudrait payer pour créer une campagne payante sur Google.

Keyword surfer, outil SEO gratuit

Visiblement, 2400 personnes en moyenne sur les 12 derniers mois ont tapé mon nom sur Google en France !

Comme pour le plugin précédent, de nombreux autres termes sont également renseignés sur la droite de l’écran. Eux aussi sont accompagnés de leur volume de recherche. Enfin, il est possible de sélectionner un pays précis pour connaître le volume de recherche dans ce pays. C’est une donnée importante pour choisir les bons mots-clés sur lesquels se placer.

Le plugin gratuit Keyword Surfer nous révèle aussi d’autres données concernant les 10 résultats de recherche de la page Google :

  • le trafic de chaque site ;
  • le nombre de mots de la page ;
  • le nombre de fois où le terme recherché sur Google apparaît dans la page.

Grâce à un graphique, il est possible de les voir très rapidement.

Ces deux plugins semblent donc se ressembler à première vue mais sont pourtant très différents.

Les outils SEO gratuits pour analyser son site

Analyser un site avec des outils SEO gratuits

Google Search Console et Google Analytics sont deux logiciels gratuits extrêmement importants pour réussir son site. Ils permettent d’en connaître les statistiques précises. Dans l’idéal, ces deux logiciels doivent être liés au site dès sa création, sans attendre, afin de pouvoir recueillir un maximum d’informations.

Google Search Console

Cet outil de Google nous permet de connaître plusieurs informations de taille sur notre site web. Il présente tous les mots-clés sur lesquels le site est placé. Nous pouvons ainsi savoir ce qu’il faut taper sur Google pour être trouvé. Concernant ces mots-clés, quatre éléments sont indiqués :

  • la position du mot-clé sur Google ;
  • le nombre d’impressions, c’est-à-dire le nombre de fois où notre site a été vu dans les résultats de recherche ;
  • le nombre de clics ;
  • le taux de clic, c’est-à-dire le nombre de clics divisé par le nombre d’impressions.

Connaître tous ces éléments permet de connaître le comportement des internautes sur Google et d’identifier des axes d’amélioration.

Par exemple, si vous êtes mal placé sur un mot-clé, disons à la trentième position, mais que le nombre d’impressions est élevé, cela signifie que ce terme est souvent recherché sur Google. Vous avez donc tout intérêt à retravailler la page web concernée pour être mieux positionné et toucher davantage de personnes.

Autre exemple : si vous êtes premier sur un mot-clé, mais qu’il y a peu de clics, cela signifie que les internautes préfèrent visiter un site concurrent. Dans ce cas, il faudra certainement retravailler la balise Title et la méta description, puisque leur rôle est de donner envie à l’internaute de cliquer.

Google Search Console a d’autres utilités. Ce logiciel permet notamment de discerner des erreurs sur son site web. L’onglet Couverture regroupe les erreurs d’indexation repérées. Ce sont des pages du site qui ne sont pas connues par Google et qui n’apparaissent pas du tout dans les résultats de recherche. Tout en haut du logiciel, il est aussi possible d’inspecter n’importe quel URL du site. Si nous repérons une page qui n’est pas indexée mais qui devrait l’être, inspecter son URL peut permettre de demander l’indexation.

Attention, ce logiciel ne prend en compte que Google, pas les autres moteurs de recherche.

Google Analytics

Il s’agit d’un autre logiciel de Google, lui aussi gratuit et très important.

Google Analytics donne des indications sur :

  • le trafic global du site ;
  • le nombre de visiteurs sur le site ;
  • votre taux de rebond moyen ;
  • le temps moyen passé sur le site ;
  • la source de trafic ;
  • le support de trafic.

Nous pouvons également connaître ces mêmes détails pour chaque page individuellement. Analytics offre alors de précieuses informations concernant notre site et son trafic.

En clair, grâce à Google Analytics, il est possible de savoir si vos visiteurs proviennent d’un moteur de recherche, d’un réseau social, d’un mail… Il s’agit de la source de trafic. Le support, lui, est plus précis. Cette information indique de quel moteur de recherche et de quel réseau social ils sont arrivés.

Google Analytics a plusieurs onglets.

  • Le temps réel, qui indique en direct si un internaute est sur le site. Il est possible de savoir quelle page la personne visite, comment elle est arrivée et même où elle se situe dans le monde. Seule la ville est indiquée.
  • Audience, pour en savoir davantage sur le profil de nos lecteurs : leur pays, leur langue, le navigateur utilisé, l’âge moyen, le sexe moyen et s’ils ont utilisé un mobile ou un desktop. Toutes ces données permettent de bien connaître ses lecteurs afin de communiquer avec eux de la meilleure manière.
  • Acquisition, pour tout savoir de la façon dont vos visiteurs sont arrivés sur votre site, comme expliqué plus haut ;
  • Comportement, afin de connaître le nombre de visites sur chaque page et de nombreuses autres statistiques.
  • Objectifs, un onglet qui permet de les définir. Cela peut par exemple être le téléchargement d’un ebook offert. Il n’est pas obligatoire d’en paramétrer.

En utilisant correctement ce logiciel, votre site web n’aura plus aucun secret pour vous et vous pourrez optimiser ses performances.

Installer ces deux logiciels SEO gratuits

Installer ces deux logiciels est simple et gratuit. Une simple manœuvre doit être faite pour chacun d’eux.

Installer Google Analytics

Google Analytics est prioritaire car le logiciel ne pourra récolter les données qu’à partir du moment où il sera relié au site. Au contraire, Search Console a la capacité de récupérer les données antérieures à son installation.

Pour installer Google Analytics, commencez par créer un compte Gmail ou vous connecter à un compte existant. Puis rendez-vous sur le logiciel, et créez votre compte. Remplissez toutes les informations demandées. Ensuite, un code de suivi doit être ajouté. La personne qui a créé votre site saura vous le donner. Sinon, il est facile de le récupérer avec le plugin WordPress Google Analytics Dashboard pour WP.

Le logiciel peut mettre jusqu’à 48 heures pour récolter et afficher vos données.

Installer Google Search Console

Installer Google Search Console est tout aussi simple. Là encore, vous devrez commencer par vous connecter à votre compte Gmail puis à vous rendre sur le logiciel. Ensuite, saisissez l’URL de votre site dans la partie « Préfixe de l’URL”. Il y a également la possibilité de rattacher le nom de domaine, mais ce cas concerne essentiellement les e-commerces qui ont un blog de rattaché.

Par la suite, vous devrez confirmer que vous êtes le propriétaire du site. Pour cela, rendez-vous sur le site de votre hébergeur et accédez à la “gestion des DSN”. Cela se trouve dans votre espace client. Vous obtiendrez un lien ou un code à copier et à coller dans Google Search Console. Patientez enfin jusqu’à 48 heures pour que les données s’affichent dans le logiciel.

Les plugins SEO gratuits de WordPress

Les plugins SEO gratuits de WordPress

WordPress est un logiciel gratuit permettant de créer un site et de le gérer au quotidien. Il est notamment possible d’y installer de nombreux plugins, tous différents les uns des autres, dans l’objectif d’améliorer les performances de son site. Aujourd’hui, je ne vous en présente que deux, mais de nombreux autres sont mentionnés dans cet article.

Imagify

Les images représentent 50% du temps de chargement d’une page [1]. En étant trop lourdes, elles ralentissent considérablement le chargement. Ce qui est déplaisant à la fois pour les internautes, qui risquent d’en sortir, et pour Google. Le temps de chargement d’un site est l’un des principaux critères de référencement naturel.

Imagify, plugin gratuit sur WordPress, permet justement de réduire le poids des images présentes sur le site. Il s’agit d’un outil 100% français téléchargé de nombreuses fois. Attention cependant, le plugin ne permet pas de rétrécir une image : vous devrez penser à le faire manuellement avant de publier votre média sur votre site.

Yoast SEO

Il s’agit du plugin le plus connu et le plus utilisé sur WordPress. Son installation et son utilisation sont gratuites, mais une version Premium existe.

Yoast SEO permet de savoir si les pages et les articles que nous publions sont bien optimisés. Plusieurs critères sont listés par l’outil, c’est de le cas de la :

  • longueur du texte ;
  • présence de liens internes et externes ;
  • bonne répartition du mot-clé principal ;
  • présence d’images, etc.

Un système de notation par couleur est utilisé par l’outil. En face de chacun des critères listés, un point de couleur apparaît : vert si c’est bien optimisé, orange s’il y a des progrès à faire, rouge si c’est mal optimisé. L’objectif étant alors d’avoir le maximum de points verts pour créer la page web la mieux optimisée possible.

Les logiciels SEO gratuits pour réussir la technique de son site

La technique est l’un des piliers du SEO. Publier du contenu de qualité sur un site mal construit techniquement ne sera pas efficace. Voici deux outils SEO gratuits pour réussir cet aspect de son site web.

Le simulateur de SERP

Cet outil permet de créer des balises Title et méta description d’une longueur idéale.

Une balise Title doit faire entre 40 et 65 caractères. Quant à la méta description, elle ne doit pas dépasser 155 caractères. Mais il y a une autre donnée qui est prioritaire au nombre de caractères : il s’agit du nombre de pixels.

Google prête davantage attention aux pixels. Ne se fier qu’au nombre de caractères est donc une erreur. Grâce au simulateur de SERP, nous pouvons connaître le nombre de pixels de nos balises. 500 pixels sont autorisés pour la Title, 930 pour la description.

Ainsi, une balise Title peut faire 68 caractères, ce qui est au-delà du nombre limite de caractères recommandés, mais ne faire que 490 pixels, ce qui est correct. Comment l’expliquer ? Tout simplement à cause de la forme des lettres. Un “m” prend forcément plus de pixels qu’une lettre “i”. Une balise Title composée intégralement de “m” atteindra ses 500 pixels en moins de caractères que si elle n’était composée que de “i”.

Le simulateur de SERP

PageSpeed Insight

Cet outil SEO gratuit note le temps de chargement de votre site web. Nous l’avons mentionné en parlant du plugin Imagify : le temps de chargement est une donnée importante pour le référencement naturel d’un site. PageSpeed Insight analyse le temps de chargement sur mobile et sur desktop, puis donne des conseils pour améliorer les performances. Ils sont en anglais et ne sont pas toujours clairs, mais voici les principales explications d’un site trop lent :

  • les images sont trop lourdes ;
  • il n’y a pas de CDN, permettant de rapprocher le serveur de l’internaute et d’accélérer le chargement du site ;
  • il n’y a pas de plugin de cache, permettant de déstocker les fichiers inutiles du site.

Les outils SEO gratuits, en bref

Ils sont nombreux et variés. En utilisant régulièrement ces logiciels, votre site se développera correctement. Il sera de plus en plus visible sur Google et les internautes prendront plaisir à le visiter. De nombreux autres outils existent, certains sont gratuits jusqu’à une certaine limite. C’est le cas de Ubersuggest et de Majestic SEO. Il n’est pas nécessaire d’investir dans des tas de logiciels payants pour réussir son site et son blog ! Et pour créer son entreprise non plus, comme je l’explique dans la vidéo qui suit.

Et vous, quels outils SEO gratuits utilisez-vous ?

Source :

[1] : https://wpmarmite.com/imagify-wordpress/

Une réponse

  1. Bon portrait d’outils.
    L’utilisation de Google Search Console (gratuit, rappelons-le) est clairement sous-exploitée.
    Il y a des pépites concernant les articles qui sont bien positionnés et qui ont encore un potentiel d’évolution SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer