La méthode pour être sûr d’inclure TOUS les mots importants dans vos articles pour booster votre qualité éditoriale et votre référencement naturel

Home / Articles / La méthode pour être sûr d’inclure TOUS les mots importants dans vos articles pour booster votre qualité éditoriale et votre référencement naturel

Est-ce que mon texte va apporter quelque chose au lecteur ? Si vous avez une question à vous poser avec de commencer à écrire une page de votre site internet ou un article de blog, c’est bien celle-ci. En gros, définissez au mieux vos objectifs de rédaction en répondant aux problématiques suivantes :

  • L’importance de l’information
  • La cible de l’information
  • Le sujet principal de l’information
  • Le contexte de l’information
  • La temporalité de l’information

C’est la première étape pour définir la ligne éditoriale de votre site internet. Vous êtes prêt pour la suite ? On y va !

Note : Cet article invité a été écrit par Matthieu Verne de ReferenSEO. methode referencement naturel inclure tous les mots importants

Pensez SEO (Search Engine Optimization)

Alors oui, quand vous rédigez un article de blog, on vous conseille de rédiger avant tout pour vos lecteurs. Mais vous devez cependant penser avant tout au référencement naturel de votre site internet : à quoi sert-il en effet de rédiger un texte si personne ne le lit à cause de son manque de visibilité dans les résultats de moteurs de recherche ?

Google en quelques chiffres

Aujourd’hui, plus de 3,7 milliards de personnes sont connectées à Internet, soit la moitié de la population mondiale. Quand on sait que Google détient 92,9% de parts de marché (chiffres 2017), c’est donc 2,88 milliards de googlisés qui effectuent des recherches chaque jour sur le moteur de recherche n°1. Vous avez tout intérêt à concentrer vos efforts de référencement naturel autour de l’algorithme de Google !

Comment ça marche pour être bien référencé sur Google ?

Inutile de tourner autour du pot, puisque Google le crie haut et fort dans toutes ses recommandations SEO : pour être bien référencé, il est important de toujours avoir en tête les trois piliers fondamentaux du référencement naturel.

  • L’architecture du site : organisation et hiérarchisation des pages du site
  • La sémantique : optimisation des contenus présents sur les pages que l’on souhaite positionner favorablement et des balises (exemple balise meta title)
  • La popularité : qualité de vos backlinks (les liens internes et externes) ainsi que le texte d’ancre de ces backlinks

Dans notre article, exit la popularité et l’architecture du site : on se concentrera essentiellement sur la sémantique. En gros, sur la meilleure façon de rédiger un bon contenu web SEO ! Alors, comment on commence ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous devez médiatiser votre blog

1/ Définition des mots clés

Prenons un exemple : vous avez créé une boutique en ligne spécialisée dans la vente de déguisements pour enfants et adultes. Oui, vous avez une sacrée concurrence ! Mais vous pouvez cependant vous démarquer en répondant plus spécifiquement aux demandes des internautes : c’est le principe des mots clés et de la longue traine.

Mettez-vous à la place du consommateur : à votre avis, quels sont les mots clés qu’il va taper dans la barre de recherche Google pour tomber sur votre entreprise ? “Déguisements enfant” ? Beaucoup trop générique. En ciblant ce mot clé, vous risquez :

  1. D’être noyé dans la masse de la concurrence et de monter très très très très très difficilement sur ce terme.
  2. De générer un taux de rebond assez élevé en raison d’une recherche pas assez affinée.

Mais alors, qu’est-ce que je dois faire ?

Commencez à lister toutes les spécificités de votre activité et de vos produits. D’accord, vous vendez des déguisements, mais peut-être que ceux-ci sont :

  • Fabriqués en France
  • Haut-de-gamme
  • Gonflables
  • Autour du cinéma, des bandes-dessinées ou autres thématiques

C’est ça qui change tout : vous allez pouvoir trouver un tas de mots-clés spécifiques à votre activité !

  • Déguisement super-héros pour homme
  • Déguisement de luxe pour femme
  • Déguisement pirate pour enfant
  • Déguisement La Casa de Papel
  • Etc, etc.

Une fois ce petit exercice (certes pas si facile) effectué, il ne reste plus qu’à affiner votre liste de mots clés avec un générateur de mots clés, comme Google Keyword Planner, SpyFu, Keyword Tool, WordStream ou encore UberSuggest. Regardez aussi comment se place la concurrence sur ces requêtes : c’est un bon moyen de vérifier la pertinence de vos mots clés !

2/ Travaillez votre champ sémantique

Dans une stratégie de contenu efficace, lister une liste de mots clés et intégrer un à un chaque terme dans le texte ne suffit pas à montrer aux robots Google que votre article parle bien de déguisements : vous allez devoir développer tout un univers sémantique autour de votre sujet principal en insérant des mots proches ou associés :

  • Soirée à thème, artifice, farces et attrapes, adulte, enfant, carnaval, bal, déguiser, costume, super-héros, flou, perruque, mardi gras, article de fête, disco, clown, pirate, etc.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment obtenir rapidement plus d'une centaine de visiteurs par jour sur votre blog

Chaque terme peut ensuite être regroupé dans des paragraphes distincts.

  • Les mots “carnaval”, “bal”, “mardi gras” et “soirée à thème” peuvent être utilisés dans le thème “À quelle occasion se déguiser ?”
  • Les mots “clown”, “pirate” et “super-héros” peuvent être utilisés dans le thème “Quel type de costume pour faire son petit effet dans une soirée déguisée ?”

Exemple d’une fiche produit optimisée au niveau du champ lexical (mots en gras) en suivant une méthodologie :

fiche produit optimisee

Vous pouvez aussi espionner la concurrence en lisant leurs contenus pour proposer une version 1000 fois plus pertinente.

3/ Hiérarchisez votre texte en répondant aux critères de Google

L’anatomie d’une page parfaitement optimisée pour le SEO, c’est le schéma suivant :

  • Un titre h1 obligatoire

Rédigez un titre d’article ou de page contenant des mots-clés représentatifs, que vous placerez dans une balise H1

  • Des images et des médias

Pour l’expérience utilisateur, une image vaut 1000 mots. Pour le SEO, c’est les attributs <alt> qui font le boulot : pensez donc à placer les mots clés pertinents de votre article dans ces balises, et compressez les images pour optimiser le temps de chargement de la page.

  • Un chapô de qualité

Le lecteur doit susciter de l’intérêt pour votre article dès les 20 premiers mots si vous souhaitez qu’il continue la lecture. C’est également dans ce chapô que doivent apparaître des termes sémantiques forts.

  • Un contenu structuré

Sous-titres (h2, h3, h4, etc.), mise en forme et listes à puces sont fortement conseillés.

  • Un maillage interne et externe

Google doit comprendre que votre contenu est pertinent : prouvez-le en envoyant vos lecteurs sur d’autres pages du site ou externes qui apportent encore plus d’informations.

  • Balise TITLE et méta description

La balise TITLE, c’est le titre qui apparait en bleu dans les résultats de moteurs de recherche. Les règles ? Mot principal au début, moins de 65 caractères. Quant à la méta description, elle doit informer efficacement l’internaute pour l’inciter au clic et à venir lire votre article.

Voilà, vous savez tout : suivez ces conseils et vous aurez de beaux résultats !

Et si vous souhaitez aller encore plus loin dans votre référencement naturel, n’hésitez pas à me contacter.

Matthieu Verne du blog ReferenSEO.

Related Posts
Showing 3 comments
  • Oscar Chokola

    Bonsoir Mathieu, c’est vraiment pour moi un honneur de vous lire. C’était par hasard que je me suis inscrit sur la base Newletters de Olivier. Mais, aujourd’hui je trouve que cela n’était pas une peine perdue. Je viens de chuter sur ton article… C’est vraiment une chance!!!

    Ton article m’inspire beaucoup et je vous remercie de ce tuto que vous venez de partager avec nous. Je suis en pleine création d’un site. Et je me demande comment pouvoir faire un bon référencement dès le départ. Je t’assure ton article vient de repondre a mon inquiétude.

    Toutefois, j’ai une voudrais savoir part rapport à la quantité des mots? Est-ce que Google voit d’un même oeil, un article de 600 mots bien optimiser qu’un autre de 1000 mots moins optimisé?

    Merci de votre jugemént.

  • Matthieu Verne

    Bonjour Oscar,

    merci pour ton commentaire.

    Concernant ta question sur la quantité de mots, il faut garder en tête une question : “Qu’attends l’internaute”. Si tu as vraiment fait le tour de la question en 600 mots et que cela est optimisé pour Google et pour les internautes, c’est mieux que 1000 mots de “remplissage” qui ne seront adaptés ni à Google ni à l’internaute.

    Bonne journée.

  • Oscar Chokola

    Merci Mathieu pour votre retour prompt. Je vous reviendrais à chaque fois que j’ai une préoccupations pour vous lire mais aussi, pour des conseils.

    Mais, lorsque vous lisez Neilpatel, Banklinko, rankxl et les autres professionnels en référencement. Vous remarquez, tous soutiennent pour des rédactions des longs articles mais ce qui est bien optimisé.

    Je suis aussi ravi que vous venez aussi de soulever un aspect important. Un article court de peu de mots min 600 vaut, mieux qu’un texte creux de 1000 mots ou plus. Du reste sans une bonne optimisation que cela soit pour les lecteurs ou pour Google. Je tiens compte de cela.

    Courage et en passant, je fais un tour sur ton site personnel. J’adore.

Leave a Comment

percer dans un domaine saturé