Pyramide inversée : l’astuce journalistique pour votre blog

Home / Articles / Pyramide inversée : l’astuce journalistique pour votre blog

Vous lisez un roman jusqu’au bout, impatient d’en découvrir le dénouement ? Sur le Web, ça ne fonctionne pas ainsi. Si vous n’êtes pas convaincu de l’intérêt d’un article dès la première seconde, vous retournez vite sur la page de résultats. Il y a pourtant une solution, utilisée par les journalistes depuis longtemps : la pyramide inversée. À l’inverse d’un thriller, vous ne cachez pas les indices : vous annoncez d’entrée de jeu vos informations les plus importantes. Vous introduisez une question ou une thématique grâce à votre titre, et vous y répondez succinctement dès l’introduction et le premier paragraphe. Cette technique de rédaction est de plus en plus utilisée par les blogueurs.

La pyramide inversée : définition

Il s’agit d’une façon de structurer un texte, en donnant la priorité aux informations les plus importantes. On parle de pyramide inversée, car le socle de votre raisonnement, les éléments clés, apparaît en premier.

En schématisant :

  • L’introduction et le premier paragraphe contiennent les informations cruciales que vous souhaitez donner aux lecteurs ;
  • Les paragraphes suivants mentionnent les détails les plus importants ;
  • Le reste de l’article contient des informations de moindre importance, des éléments de contexte…

Pyramide inversée rédactionEn fournissant les informations les plus critiques dès les premiers paragraphes, non seulement vous informez les lecteurs qui ne poursuivraient pas la lecture, mais en plus vous les inciter à parcourir le reste du texte pour entrer dans les détails.

Les premiers paragraphes doivent répondre aux interrogations suivantes :

  • Qui ;
  • Quoi ;
  • Où ;
  • Quand ;
  • Pourquoi ;
  • Comment.

Les avantages de la pyramide inversée

Cette technique de rédaction a de nombreux avantages :

  • Les lecteurs évaluent rapidement s’ils veulent lire votre article.
  • Même s’ils arrêtent leur lecture après les 2 premiers paragraphes, ils auront lu les informations essentielles.
  • En condensant vos informations dans les deux premiers paragraphes, vous y utilisez un maximum de mots clés pertinents, ce qui améliore votre référencement naturel.
  • Cela vous oblige à avoir un plan clair de votre article avant de l’écrire, ce qui facilitera votre rédaction.
  • Cela rend votre texte « scannable », ce qui signifie qu’il peut être rapidement survolé par le lecteur. Vous vous dites peut-être que c’est contre-intuitif, que votre objectif est que votre contenu soit lu intégralement. En réalité, les textes sur le Web sont toujours scannés. Mais l’utilisateur passera plus de temps sur votre page si vous lui facilitez la tâche ! S’il ne trouve pas les informations rapidement, il va les chercher sur un autre site.

Structurer vos billets grâce à la pyramide inversée

Vous vous souvenez des dissertations que vous deviez faire au collège ? Vous deviez introduire le sujet, développer plusieurs paragraphes argumentatifs, et terminer par une conclusion.

À l’époque, on testait votre capacité à développer un raisonnement, pas vos compétences rédactionnelles. Vous aviez peut-être de bonnes notes. Mais auriez-vous lu ce texte si vous l’aviez trouvé en ligne ? Sans doute pas !

Soignez votre introduction

Afin de respecter la technique de la pyramide inversée, votre introduction doit résumer les points clés de votre article en quelques phrases. Cela permettra aux lecteurs de décider si oui, ou non, votre article répond à leurs questions.

N’hésitez pas à y insérer les mots clés les plus pertinents par rapport au sujet. Les moteurs de recherche pourront ainsi le proposer dans les résultats lorsqu’un internaute tapera une requête similaire.

Soignez les paragraphes

Les éléments clés sont posés. Mais ne bâclez pas pour autant le reste de vos paragraphes… ou alors, ne les écrivez pas !

Le paragraphe suivant directement l’introduction peut être utilisé pour donner un aperçu d’autres informations importantes pour votre analyse. Ce sera utile en cas d’article long ou de raisonnement complexe. Deux à quatre phrases doivent suffire.

Chaque paragraphe doit commencer par une phrase introductive. Elle pose l’interrogation ou le concept qui sera développé dans les lignes suivantes. En scannant le texte, le lecteur doit être capable d’en comprendre l’essentiel en ne lisant que les premières phrases de chaque paragraphe.

Avec l’avènement de la position 0 sur Google, des paragraphes bien construits sont devenus essentiels. Appelé aussi Feature Snippet, il s’agit de l’encadré qui apparaît en haut d’une page de résultat pour répondre à la question de l’internaute. Ces réponses sont en réalité des paragraphes qui se trouvent sur des sites ou des blogs, que Google présente, car ils répondent à la requête.

Pyramide inversée rédaction

Soignez vos titres

Les titres doivent contenir des mots pertinents, qui permettent au visiteur d’identifier la teneur des paragraphes qui le forment. Si le lecteur n’est pas intéressé par un point particulier de votre raisonnement, un titre bien construit lui permettra de le passer, sans avoir besoin de le lire.

Adaptez votre langage

Vos phrases doivent être courtes et efficaces. Le vocabulaire doit être précis, mais simple. Il est impossible d’identifier rapidement les informations d’un texte si son format est long, et son style pompeux.

Prendre ses distances avec les techniques rédactionnelles

Aucune technique d’écriture n’est parfaite. La pyramide inversée offre une solution pour les lecteurs pressés. Mais votre audience vient peut-être chercher autre chose sur votre blog. Vous êtes peut-être un excellent storyteller, auquel cas cette technique n’est pas faite pour vous. Ou un bon copywriter, habile avec les titres accrocheurs, mais pas vraiment descriptifs.

Vous ne devez pas utiliser cette technique à la lettre pour rédiger vos billets. Cela dépend de vos objectifs, de votre style habituel, et de vos lecteurs. Elle est intéressante pour les contenus approfondis, contenant de longs développements. Mais vous devez trouver votre propre style.

Utilisez-vous la technique de la pyramide inversée ? Ou une autre ?

Et si vous souhaitez aller plus loin, découvrez mon astuce pour écrire plein d’articles de blogs de qualité :

Related Posts
Showing 2 comments
pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

Différence entre un influenceur et un blogueurGarder les visiteurs sur son blog
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer