8 astuces pour éviter de se décourager quand on a un blog

Home / Articles / 8 astuces pour éviter de se décourager quand on a un blog

Quand on blogue, il est normal de passer par des périodes de doute. Les causes sont multiples : une baisse de trafic, un concurrent plus créatif, plus doué, une période chargée, etc. Résultat, on a envie de jeter l’éponge et passer à autre chose. Mais alors, comment éviter de se décourager quand on a un blog ? Dans cet article, je vous donne 8 astuces pour lutter contre le découragement. Elles vous permettront de garder le cap et de ne pas abandonner à la moindre tempête. 

1 – Se souvenir de ses motivations pour éviter de se décourager quand on a un blog

Dans un premier temps, je vous invite à vous souvenir de votre “pourquoi”. Rappelez-vous des motivations qui vous ont poussé à vous lancer dans un tel projet. 

Généralement, quand on est blogueur, il est très facile de se laisser absorber par une multitude de tâches, écrire devient une routine comme une autre et là… il est possible de perdre de vue les raisons pour lesquelles on s’est embarqué dans l’aventure. 

Dans ce cas, il est important de prendre du recul afin de se ressourcer et revenir à l’essentiel : sa motivation de départ ! C’est tout de même grâce à elle qu’on trouve le temps nécessaire pour rédiger des articles, dénicher des idées, etc. 

2 – Définir ses priorités pour ne pas abandonner

ne pas se décourager garder le cap

Quand on débute dans le blogging, il peut arriver de se disperser et notamment de passer un temps fou à peaufiner le design. Cependant, produire des contenus de qualité doit toujours rester votre priorité, car c’est ce qui vous permettra de tisser un lien régulier et solide avec votre communauté.

Alors, si l’envie d’abandonner vous gagne, revenez à “l’écriture”. Laissez donc les choses futiles de côté et veillez toujours à réaliser un seul projet à la fois. Certes, avoir un beau design, c’est un plus pour le lecteur, mais ce n’est vraiment pas fondamental pour monter un blog à succès. 

3 – S’organiser pour ne pas se décourager

Ce conseil vous aidera non seulement à ne pas vous décourager, mais aussi, à finir ce que vous avez commencé. Dans ce cadre, un calendrier éditorial vous sera bien utile, car il vous permettra d’anticiper vos futurs articles. Pour noter toutes vos idées et ainsi, ne pas les oublier, pensez à vous aider d’un agenda ou d’un petit carnet. 

Pour rester focalisé sur une seule tâche à la fois, vous pouvez même aller plus loin et préparer une “feuille de route”. Sur celle-ci, vous pourrez y noter les différentes étapes à suivre. Ainsi, dès lors que vous aurez terminé l’une d’entre elles, il ne vous restera plus qu’à cocher la case correspondante. Grâce à cette méthode, vous serez moins susceptible de vous décourager. 

4 – Automatiser dès que possible pour gagner du temps

Quand on tient un blog, il est aussi possible d’automatiser certaines choses :

  • vous pouvez planifier vos articles à la date et l’heure que vous souhaitez ;
  • si vous avez un compte Twitter, Facebook, Instagram… vous pouvez vous aider d’un outil (Swello, Buffer, Hootsuite, etc.) pour gérer la programmation de vos publications ;
  • vous pouvez songer à lancer des sauvegardes automatiques de votre blog. Eh oui, parfois, une mauvaise manipulation et tout peut foutre le camp ! Heureusement, si cela vous arrive, un plugin comme UpdraftPlus sur WordPress peut vous sauver la mise. 

Cela vous paraît peut-être anodin, mais il n’en est rien. Ces petites choses vous permettront de vous libérer l’esprit et de vous concentrer sur les tâches les plus gratifiantes et donc, moins décourageantes.

5 – Prendre de la distance avec ses statistiques

Avoir les yeux rivés sur ses statistiques toute la journée peut réellement décourager. Il suffit d’une petite baisse de trafic pour se dire : “mon lectorat ne s’intéresse plus à mes articles, je suis nul…” Pourtant, dans la plupart des cas, les raisons sont totalement différentes. Par exemple, il est tout à fait normal d’analyser une baisse juillet et août, notamment car beaucoup de personnes prennent des vacances à ce moment-là. 

Bref, vous l’aurez compris : avoir toujours le nez dans ses statistiques n’est sûrement pas la solution idéale. Si vraiment la tentation est trop forte, je vous invite à paramétrer des alertes sur votre Google Analytics. Pour ce faire, rendez-vous dans le menu “Personnalisation”, puisAlertes Personnalisées” et enfin, “Gérer les alertes personnalisées”. 

Je vous conseille également de ne pas être focalisé sur les chiffres bruts tels que le nombre de visiteurs, de pages vues, le taux de rebond, etc. Il est bien plus intéressant de se pencher sur des indicateurs de progression. Si par exemple, vous constatez une baisse de trafic, mais que vous échangez davantage avec vos lecteurs, cela peut-être un bon moyen de relativiser

Il en va de même pour celles et ceux qui tiennent un blog professionnel. Si vous constatez une baisse, mais que le taux de conversion, quant à lui, augmente, c’est plutôt une bonne nouvelle. Il vaut toujours mieux attirer 1 000 personnes qualifiées sur son blog, plutôt que 10 000, qui ne passeront jamais à l’acte d’achat. 

6 – Ne pas se comparer aux autres blogueurs

ne pas se comparer aux autres blogueurs

Je ne suis pas en train de vous dire que se comparer n’est pas une bonne chose, bien au contraire. Dès fois, cela a du bon, notamment pour se motiver à agir. Mais pour certains, ça peut également devenir une vraie source de découragement.

Si la comparaison vous pousse à aller de l’avant, parfait ! Par contre, si ce n’est pas votre cas et que cela vous bloque, il est préférable de vous focaliser davantage sur votre blog et non pas, sur celui des autres. Le principal est toujours de passer à l’action et pour ça, je vous invite à vous souvenir de cette idée : il est toujours possible d’améliorer un travail imparfait, mais impossible d’améliorer ce qui n’existe pas. 

Je vous donne un exemple : quand je me suis lancé sur YouTube, mes vidéos étaient loin d’être parfaites, mais pourtant, je ne me suis pas découragé. Et à force de travail, vous le voyez bien : mes vidéos d’aujourd’hui sont de bien meilleure qualité qu’à mes débuts. C’est en faisant les choses que vous verrez ce qui fonctionne ou non. Si vous n’agissez pas et que vous restez bloqué, car l’un de vos concurrents a plus de commentaires, est plus compétent, plus créatif… il ne se passera rien, c’est certain. 

7 – Ne pas rester isoler quand on tient un blog

Pour ne pas se décourager quand on a un blog, il est également intéressant de s’entourer de personnes qui vous nourrissent, qui vous comprennent et qui vous soutiennent dans votre projet. Cela vous permettra de progresser et donc, de faire évoluer votre activité dans le bon sens. Vous trouverez sur la toile de nombreux blogueurs qui partagent des problèmes semblables aux vôtres. Il se peut même que certains d’entre eux soient passés par les mêmes étapes que vous, ce qui peut réellement devenir une source de motivation supplémentaire.

8 – Se faire aider pour avancer et garder le cap

Beaucoup pensent qu’écrire pour le web est à la portée de tous. Certes, tout le monde peut le faire, mais avoir des résultats avec son blog, c’est une autre histoire. 

Pour la majorité, il est tout à fait naturel de mettre la main à la poche pour se payer des cours de musique, un abonnement téléphonique, une carte de cinéma et j’en passe. Mais en ce qui concerne le blog, peu sont prêts à investir afin de mieux récolter par la suite. Déléguer certaines tâches peut réellement vous aider à garder le cap et ainsi, ne pas abandonner. Eh oui, les causes du découragement sont multiples. Celles-ci peuvent être dues à :

  • La fatigue ;
  • Un manque de créativité ;
  • Une baisse de trafic ;
  • Une période chargée, etc.

C’est pourquoi, il est important de faire le point sur ses priorités et faire appel à un/des freelance(s) si besoin. 

Vous connaissez maintenant 8 astuces pour ne pas se décourager quand on a un blog. Je vous laisse me faire part de vos impressions et de vos expériences à ce sujet dans les commentaires ci-dessous. Et avant de partir, venez découvrir comment attirer plus de lecteurs sur son blog

Related Posts
Showing 2 comments
  • Confiance en soi

    Merci pour cet article Olivier. J’ai moi aussi bien peur de la traversée du désert qui suit le lancement d’un blog… On verra bien comment ça se passe 🙂

pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

avoir un blog, 7 choses qu'on ne dit jamais
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer