Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

Le calendrier éditorial : un outil de travail indispensable pour le blogueur

Il faut de bons outils pour construire une stratégie digitale efficace. Vous aurez notamment besoin d’un calendrier éditorial. Également appelé planning éditorial, il s’agit à la fois d’un outil de planification, d’anticipation et de suivi des publications de votre blog.

En un coup d’œil, le calendrier éditorial permet d’avoir un aperçu des contenus à publier, de l’avancement des tâches à faire, de leurs responsables, des objectifs de chaque publication et toutes autres informations utiles relatives aux contenus de votre blog.

Cet article invité à été écrit par Olivier Clémence du blog reussir-mon-ecommerce.fr.

Pourquoi faire un calendrier éditorial ?

Avoir un calendrier éditorial présente de nombreux avantages. Cet outil vous sera d’une aide précieuse pour l’organisation et l’exécution de votrestratégie de référencement. Il permet aussi de garantir la cohérence de la ligne éditoriale de votre blog.

comment faire un calendrier éditorial stratégie seo

Pour garder le cap

Véritable instrument de pilotage, le calendrier éditorial aide à maintenir le cap sur vos objectifs. En effet, il est plus facile d’atteindre un objectif quand le planning d’exécution est clairement défini. Il permet de savoir où est-ce que vous en êtes dans vos publications, les tâches à faire et les échéances à respecter.

Le planning éditorial facilite également le travail en équipe. Il simplifie l’assignation des tâches, le suivi de leurs réalisations et la contribution de chacun.

Pour avoir des publications régulières

Avoir un calendrier éditorial, c’est aussi se doter d’une structure pour garantir un rythme de publication régulier. En effet, il est important de publier régulièrement de nouveaux contenus. Ceci afin de fidéliser les lecteurs et gagner les faveurs des moteurs de recherche.

Beaucoup de blogueurs font l’erreur de publier plusieurs articles sur une courte période, puis de rester sans nouvelles publications pendant longtemps. Un tel manque de régularité est pourtant très pénalisant pour un blog.

Votre audience s’attend à lire régulièrement de nouveaux contenus. Si elle ne peut le faire, votre blog risque de perdre des visiteurs.

L’irrégularité a également un effet négatif sur le référencement naturel de votre blog. Les sites qui proposent continuellement de nouveaux contenus sont mieux référencés par les moteurs de recherche. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de publier régulièrement des articles, si possible plusieurs fois par semaine.

Pour avoir des contenus en continu

Le syndrome de la page blanche fait partie des maux qui frappent souvent les blogueurs. Ils n’ont pas toujours forcément des idées d’articles à rédiger en tête. La plupart du temps, l’inspiration arrive par vague. Il y a des périodes où le blogueur trouve de nombreux sujets à traiter et d’autres où aucune idée ne vient.

Le calendrier éditorial permet de regrouper dans un seul document les idées d’articles à rédiger et ainsi d’éviter le syndrome de la page blanche. Il suffit ensuite de programmer leur date de publication, une manière également d’assurer une fréquence de publication régulière.

Pour rester en phase avec les actualités

Grâce à un calendrier éditorial, vous pouvez planifier des articles en rapport avec les sujets d’actualité et les grands évènements en lien avec la thématique de votre blog. Vous pouvez identifier les dates clés à venir et prévoir des titres pertinents en rapport avec ces événements-là.

A titre d’illustration, pour une entreprise qui vend des articles de cadeaux, les périodes de l’année où les gens ont pour habitude d’offrir des présents à leurs proches sont autant d’occasions pour créer des contenus spécifiques. C’est le cas par exemple de la période de Noël, la Saint Valentin, la fête des mères… vous pouvez facilement anticiper ces dates clés dans votre calendrier éditorial.

Un outil de classement

Le calendrier éditorial offre la possibilité de classer les différents articles de votre blog par catégories ou thématiques.

Ce qui permet, en un clin d’œil, d’avoir un aperçu de vos « content gap ». C’est-à-dire des sujets que vous n’abordez pas souvent mais qui méritent pourtant que vous les traitiez plus. L’outil aide ainsi à préserver la cohérence éditoriale du blog.

Pour une stratégie d’inbound marketing efficace

Le blog d’entreprise figure parmi les éléments clés de l’inbound marketing. Cette technique d’acquisition de clients consiste à créer des contenus de qualité pour attirer des visiteurs et générer des leads.

Grâce à un calendrier éditorial, il est plus facile d’identifier les contenus premium à élaborer (livres blancs, rapports, e-book…) et d’aligner leur production avec la publication des articles de blog.

Vous pouvez ensuite placer des call-to-action qui dirigeront vos lecteurs vers la page où ils pourront télécharger ces contenus premiums, en remplissant au passage un formulaire.

Comment faire un calendrier éditorial ?

La règle d’or pour élaborer un calendrier éditorial est de rester simple. En effet, cet outil sert à faciliter les tâches du blogueur et non à les compliquer. Son utilisation ne doit pas venir alourdir votre emploi du temps.

Si l’outil est trop complexe, vous aurez du mal à l’utiliser au quotidien. Vous risquez de perdre beaucoup de temps à le mettre à jour, de ne pas vous retrouver dans son flot d’informations, et au final de l’abandonner.

Il est primordial que l’outil soit facile à comprendre et à adopter par tous les collaborateurs.

Le choix du support

Le calendrier éditorial est un outil facile à élaborer. Vous n’avez pas forcément besoin d’un outil complexe et payant pour le créer. Un simple document Excel ou un Google Sheet convient parfaitement.

Le plus important est d’avoir un tableau pratique à lire, avec des intitulés clairs, pour faciliter le suivi de vos publications.

Pour simplifier le travail en équipe, Google Sheet est un excellent support. Il permet de partager le calendrier éditorial avec l’ensemble des collaborateurs et de garder une vue actualisée des mises à jour du document.

En plus, avec Google Sheet, vous avez la possibilité de restreindre les autorisations d’édition du calendrier éditorial.

L’utilisation de logiciels plus élaborés peut s’avérer nécessaire pour les grands projets éditoriaux qui font intervenir un grand nombre de collaborateurs. Bien sûr, c’est loin d’être une obligation.

Dans ce cas, vous pouvez vous orienter vers les outils collaboratifs comme Trello, Asana, Google Agenda ou Notion pour élaborer votre calendrier éditorial. Ces outils offrent l’avantage de faciliter les échanges avec les différents membres de l’équipe grâce à l’ajout de commentaires.

En revanche, ils ne permettent pas toujours d’avoir un aperçu suffisant sur l’ensemble de vos publications sur la durée.

Le contenu du calendrier éditorial

Un bon calendrier éditorial contient de manière exhaustive toutes les informations que vous et vos collaborateurs avez besoin de connaître pour avancer efficacement dans vos tâches respectives.

Le document comprend à cet effet plusieurs intitulés dont :

  • La date de publication : C’est l’essence même du planning éditorial. Vous vous fixez ainsi des échéances à respecter pour vos publications. Si les contenus ne sont pas en ligne à la date souhaitée, vous pouvez mettre à jour l’information.

Il est aussi possible d’ajouter une colonne « Date de publication effective » si vous souhaitez suivre le respect du planning de publication.

  • Le titre du contenu : Cette information permet d’identifier la publication dont il est question. Peu importe que ce soit juste un titre provisoire ou le titre définitif, l’important est de pouvoir reconnaître précisément les contenus.
  • Le type de contenu : Un blog propose plusieurs types de contenus. Cette information permet d’éviter toute confusion et de préciser le type de contenu attendu : un livre blanc, un article de blog, une page fixe, une infographie, une interview, etc.
  • La catégorie : Dans cette colonne, l’idée est d’indiquer dans quelle catégorie du blog le contenu sera publié. Avec cette information, le calendrier éditorial permet d’avoir un rapide aperçu de l’arborescence de votre site.

Cette indication est d’autant plus nécessaire si la mise en ligne des contenus est assurée par un autre membre de l’équipe.

  • L’état de la publication : Selon ce qui facilite la compréhension et l’utilisation de l’information par l’ensemble des collaborateurs, vous pouvez aussi choisir de nommer cette colonne « Statut », « Etape », etc.

L’idée est ici d’indiquer où en est la publication. Est-ce qu’il faut la créer, la valider ? Est-ce qu’elle est en cours de production, en attente de correction, planifiée, publiée ? Avec cette information, vous saurez à quel stade du processus se situe la publication.

L’ajout d’un menu déroulant avec les différentes étapes d’avancement de vos publications facilitera la mise à jour du calendrier éditorial.

Pour simplifier encore plus la lecture du document, vous pouvez définir une couleur de cellule pour chaque stade du processus. Vous obtenez ainsi un outil visuel permettant de savoir en un clin d’œil où en est chaque publication.

  • La destination de la publication : La stratégie digitale d’une entreprise s’appuie sur un écosystème de plateformes (Réseaux sociaux, Youtube, site web, blog…). Cette indication permet de savoir sur lesquelles de ces plateformes les contenus sont publiés.
  • L’auteur ou le responsable de la tâche : Cette information est indispensable si vous travaillez en équipe. Elle permet de savoir qui fait quoi.

Si les responsables de la tâche changent à chaque étape du processus, vous pouvez ajouter un menu déroulant permettant de mettre à jour cette information à chaque réalisation.

A titre d’illustration : Au stade de la rédaction, c’est le nom de l’auteur qui sera indiqué dans cette colonne. Quand ce dernier a terminé l’article, il va modifier l’état de la tâche en « à valider » et mettre à jour cette information en sélectionnant le nom de la personne en charge de la validation des articles.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez ajouter à côté du nom du responsable de la tâche son adresse email. Les collaborateurs n’auront alors qu’à la copier ou à suivre le lien pour écrire à la personne concernée et la prévenir du changement de statut.

  • SEO : Cette indication est importante si vos contenus ont un objectif SEO. Cette information reprend les mots-clés ciblés par chaque publication.

pourquoi faire un calendrier éditorial mots clés

Ces intitulés de colonne sont bien sûr à titre indicatif. Vous pouvez les adapter, les enrichir ou les réduire en fonction de vos besoins en interne. En effet, il est inutile d’y mettre des informations superflues qui ne feront que compliquer l’utilisation de l’outil.

Je suis Olivier CLÉMENCE du blog reussir-mon-ecommerce.fr, j’accompagne les e-commerçants dans le développement de leurs ventes grâce au référencement naturel et à la méthode que j’ai créé pour atteindre les premières places sur Google.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer