Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

Les 5 piliers pour être sûr de réussir ses projets

Est-ce que vous aussi, il vous est déjà arrivé de ne pas réaliser un projet de peur de ne pas y arriver ?

Pourtant, nous avons envie de faire plein de choses, construire notre maison, monter notre entreprise, créer un site internet …

Mais dès que nous voulons passer à l’action, nous nous posons tout à coup, beaucoup de questions :

  • Par quoi, doit-on commencer ?
  • Comment être sûr de réussir ?
  • Est-ce que j’en suis capable ?
  • Comment s’y prendre pour ne rien oublier ?
  • Est-ce que je vais être capable de tout faire ?
  • À qui puis-je demander de l’aide ? …

Toutes ces questions viennent de cette petite voix intérieure qui va nous dissuader d’agir. Car cette petite voix n’aime pas le changement, l’inconnu et a peur d’échouer.

Note : Cet article invité a été écrit par Cyrille OUALI du blog AZ-Perfect

Je me souviens de cette petite voix qui a essayé de me dissuader de devenir un musicien professionnel. Elle était aussi là, quand j’ai choisi d’intégrer le monde informatique.

Mais je ne l’ai pas écoutée.

Ma vie de musicien professionnel et d’informaticien m’a apporté beaucoup d’expériences

Ces différentes expériences professionnelles et personnelles m’ont permis de comprendre que les fondations de tout projet reposent sur 5 piliers.

Que vos projets soient simples ou compliqués, courts ou longs, personnels ou professionnels, si vous utilisez ces 5 piliers, alors vous êtes sûr de les réussir.

Pilier N° 1 : Avoir la bonne méthode

La bonne méthode permet de construire un projet cohérent et réaliste. Elle définit les bases, les dates et permet de construire des indicateurs qui vous montreront que votre projet est une réussite.

construire un projet cohérent

La méthode que je vous propose est inspirée de 2 méthodes de gestion de projet, utilisées dans le monde professionnel pour tous les gros projets informatiques et industriels.

  1. La méthode Prince 2 permet :
    • De ne jamais perdre de vue l’objectif,
    • D’utiliser les retours d’expériences,
    • De découper le projet en plusieurs étapes,
    • De savoir s’adapter à l’environnement du projet
  2. La méthode Agile :
    • Apporte la flexibilité
    • Prend en charge les changements,
    • Permet de rester pragmatique
    • Préconise la collaboration

En compilant ces 2 méthodes, vous pouvez définir une méthode qui fonctionne pour tous vos projets. Pour mieux visualiser la construction de votre projet, je vous propose d’utiliser un tableur (Type Excel).

Commencez par diviser votre projet en 2 phases :

Phase 1 : La conception

Cette phase permet de déterminer le résultat que vous voulez obtenir et met en place les grands jalons pour arriver à votre objectif.

  1. Définir votre objectif :
    • Avant de commencer un projet, il est important de connaitre le résultat que vous voulez obtenir. Pour cela, vous définissez ce que l’on appelle des indicateurs. Ces indicateurs doivent être mesurables et réalistes. Ils ne doivent pas être interprétables. Par exemple : « Avoir un minimum de 1500 clients, qui vous génèrent 600 000 € de chiffre d’affaires » ou « Avoir un niveau de revenu de 4000 €/mois Net ».
    • Ensuite, placez cet objectif dans le temps. C’est-à-dire, vous définissez une date réaliste à l’atteinte de cet objectif. Par exemple : « Avoir un minimum de 1500 clients, qui génèrent 600 000 € de chiffre d’affaires d’ici 36 mois ». Dans ce cas, vous partez du principe que le début du projet commence à T0 et se finit à T+36 Mois

      diviser son projet pour atteindre ses objectifs

      Fig 1: Dans votre Tableur, placez sur la première ligne une échelle de temps (Exemple de 1 mois à 36 Mois) puis en dessous la case 36 mois vous inscrivez vos indicateurs.

  2. Déterminer les grandes étapes :
    • Ensuite, mettez en place les grandes étapes, les jalons importants de votre projet en les situant dans le temps.
      Par exemple, si vous construisez votre maison :
      « Etape 1 : Trouver une banque » ensuite placez-le dans le temps à « T+3Mois », « Etape 2 : Rechercher le terrain : T+6Mois », « Etape 3 : Trouver le constructeur : T+8 Mois ». Ce n’est pas grave si vous ne connaissez pas toutes les étapes, vous pourrez les ajouter au fur et à mesure que votre projet avance.
      créer une échelle de temps pour réaliser ses objectifsFig 2: Dans votre Tableur, vous placez sur la première colonne les Etapes et vous placez un repère sur l’échelle de temps correspondant à chaque étape.
  3. Détailler la première étape :
    • Maintenant, vous ne devez vous concentrer que sur la première étape. En dessous, créez des sous-étapes avec un délai à réaliser et un indicateur qui vous démontrera que cette sous-étape est atteinte.
    • En dessous de chaque sous-étape, ajoutez les différentes tâches avec le plus de détails possibles pour réaliser la sous-étape. Sur chaque tâche, mettez le délai estimé et un indicateur OK ou KO, Fait ou Pas Fait
  4. Après avoir détaillé votre première étape, vous pouvez démarrer votre projet. Et vous adapterez chaque étape, sous-étape en fonction de l’avancement de votre projet.
    construire un chronogramme pour son projetFig 3: Ce type de tableau s’appelle un chronogramme

Attention ! Il ne sert à rien d’aller plus loin, car toutes les autres étapes sont susceptibles d’évoluer, de changer. Vous pourriez saturer votre cerveau d’informations et cela ne serait pas productif et pourrait vous décourager devant l’ampleur de la tâche.

En faisant comme cela, vous avez un guide qui vous donne la direction et que vous adapterez à chaque étape.

La Phase 2 : la réalisation

Cette phase est simple, il suffit d’exécuter les tâches une à une et de remplir le tableau (OK ou KO). Vous pouvez alors le mettre à jour au fur et à mesure (ajouter des sous-étapes, des indicateurs).

Pilier N° 2 : Les Outils

Accordez-vous assez de place aux outils ?

Dans nos projets, nous n’apportons pas assez d’attention à nos outils. Pourtant ils sont essentiels à la réussite de notre projet. Ils permettent de suivre notre état d’avancement et de connaitre le chemin parcouru et le chemin qu’il reste à faire.

utiliser les bons outils pour réussir ses projets

Il y a 3 types outils :

  1. Les outils de mesure :
    • Ce sont des indicateurs qui vont permettre de mesurer nos résultats, nos performances. Le Chronogramme (Voir Fig 1) est un exemple d’indicateur de résultats. Il montre les étapes parcourues et celles restant à faire. Cela s’appelle aussi un tableau de suivi.
  2. Les outils d’optimisation :
    • Ces outils vont nous faire gagner du temps. Ces outils peuvent automatiser des tâches (envoi de mail automatique, création de modèles de document…)Attention ! Il est toutefois important de prendre en compte le ratio formation/gain de temps. C’est-à-dire, le temps que l’on va passer à apprendre à utiliser cet outil et le temps qu’il peut nous faire gagner. Je conseille de regarder le temps qu’il peut nous faire gagner sur l’ensemble de nos projets. Par exemple, la bonne connaissance du tableur Excel est à mon sens à un bon ratio formation/gain de temps. Car on pourra utiliser les compétences acquises sur de nombreux projets par la suite.
  3. Les outils d’exécution :
    • Ce sont les outils indispensables pour réaliser une tâche. Sans ces outils, nous ne pouvons mener à bien notre projet.

Exemple : Le logiciel de comptabilité pour une entreprise ou un comptable.

Pilier N° 3 : Le Mental

Le mental est une approche plus subjective, mais aussi importante que les autres piliers.  le mental un pilier pour réussir ses projets

Le bon mental :

Avoir un bon mental est indispensable pour réussir un projet.

Qu’est-ce qu’avoir un bon mental ?

C’est tout simplement :

  • Garder l’esprit ouvert et être positif. Nous avons tous des aléas dans nos projets, des imprévus, des difficultés supplémentaires. À chaque difficulté, il existe une solution. Cela permet de rester ouvert aux différentes opportunités, même celles que nous n’avions pas prévues. Avec cet esprit ouvert, là où d’autres verront des problèmes, nous verrons des solutions et des opportunités.
  • Savoir regarder autour de soi et apprendre des autres. C’est un complément à l’esprit ouvert, car nous n’avons pas toutes les idées, toutes les solutions, mais le collectif peut nous les apporter.
  • Le respect et la communication. Quel que soit votre projet, plus vous respectez vos interlocuteurs (client, concurrent, collaborateur) plus vous aurez des retours positifs pour vous et vos projets.

La gestion de notre mental :

La gestion de votre mental se travaille au quotidien. Être en phase avec vos valeurs, rester motivé, rester concentré sur votre ou vos objectifs se fait jour après jour. Il est aussi important de savoir prendre de la hauteur, savoir-faire un état des lieux, regarder autour de soi, savoir changer d’angle de vue. Plus nous « plongeons » dans nos différentes tâches, moins nous voyons ce qui nous entoure. Et savoir s’adapter à son environnement est un atout prépondérant à la réussite de son projet.

Pilier N° 4 : L’expérience

Avez-vous pensé à prendre en compte votre expérience ou celle des autres ?

Votre expérience :

Utiliser notre expérience permet de connaitre le résultat d’une action ou d’un choix que l’on a déjà fait. Il est donc important de prendre en compte cette expérience qui nous évite de reproduire quelque chose qui ne fonctionne pas et qui nous ferait perdre du temps.

Et L’expérience des autres :

L’expérience des autres est ce que j’appelle un pouvoir magique. En effet, cela permet de connaitre le résultat d’une action avant même de l’avoir faite soi-même. C’est magique !

Pour utiliser cette expérience, vous pouvez le faire au travers de formations, de livres, en discutant avec les autres… Alors pourquoi s’en priver ?

Attention ! Il est toutefois important de s’assurer de la véracité de cette expérience pour éviter les fausses expériences, « les Fakes », les faux témoignages qui eux risquent de vous faire perdre du temps.

détecter les faux retours d'expérience fake réussites et échecs

L’expérience des autres peut être aussi une source d’inspiration et vous apporter des solutions ou des idées que vous n’auriez pas eues tout seul.

Pilier N° 5 : L’action

Bien que cela soit une évidence, certaines personnes ne passent pas à l’action. Elles ont peut-être même réalisé toutes les autres étapes. Mais pas celle du passage à l’action.

Il peut y avoir beaucoup de raisons pour ne pas passer à l’action :

  • Attendre d’être prêt,
  • Attendre d’être sûr,
  • Peur de ne pas réussir,
  • Attendre le bon moment,
  • Ou attendre d’être formé encore plus…

Malgré tout, il faut se lancer et passer à l’action. Il faut faire.

Sans action, il n’y a pas de mouvement et donc nous n’avançons pas. Nous ne pouvons même pas corriger nos erreurs. Nous en restons au même point et rien ne se passe.

passer à l'action pour la réussite de ses projets

Le A d’Action est bien la première lettre de l’alphabet. La première qu’il faut apprendre à faire.

Car sans cette lettre, rien n’est possible. C’est bien en faisant que l’on apprend le plus.

Je dis souvent que la différence entre ceux qui savent et ceux qui réussissent c’est l’Action.

En Synthèse

Avec cet article, vous connaissez désormais les piliers, les fondations pour la réussite de tous vos projets.

Pas à pas, jour après jour, vous avancez et vous construisez votre réussite de demain.

Si vous suivez ces 5 piliers, je sais que vous réussirez !

Pourquoi ?

Car j’applique cette méthode et j’utilise ces outils dans tous mes projets et ainsi je mène mes projets jusqu’au bout, à leurs réussites.

Je les appelle mes supers pouvoirs au quotidien.

Pour les retenir facilement, il vous suffit de penser M pour Méthode, O pour Outils, M pour Mental, E pour Expérience et A pour Action.

C’est pour cela que je l’appelle la méthode M.O.M.E.A

J’espère que cet article vous a plu et vous aidera à réaliser tous vos projets, qui seront, j’en suis sûr, couronnés de succès.

À vous de jouer.

Cyrille OUALI du blog AZ-Perfect

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer