Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

4 étapes pour réussir sa stratégie digitale

Il est 11h53 au moment où je rédige cet article de blog et d’après Worldometer, déjà 4,3 milliards de recherches Google ont été effectuées dans le monde aujourd’hui. Plus que jamais, l’heure est au digital. Être présent sur Google est inévitable pour toute entreprise qui espère se développer et gagner en chiffre d’affaires quotidiennement.

La stratégie digitale est la politique de communication numérique mise en place par une entreprise pour se rendre visible auprès de ses clients. A une époque où tout le monde utilise Internet, il est indispensable d’élaborer une stratégie numérique très solide. Vous avez un business en ligne mais ne savez pas quelles décisions prendre pour élargir votre audience et faire prospérer votre entreprise ? Découvrez toutes nos méthodes et nos conseils en stratégie digitale.

Première étape de stratégie digitale : étudier le marché

Il est impossible de développer sereinement une entreprise sans connaître la concurrence et le marché. La première étape est de faire cette étude. Le domaine dans lequel vous débutez votre business ne doit avoir aucun secret pour vous. C’est en le maîtrisant parfaitement que vous pourrez devenir le leader dans votre secteur professionnel.

analyser la concurrence pour devenir le leader

Sélectionnez plusieurs concurrents et identifiez leurs forces et leurs faiblesses en observant au maximum leur stratégie digitale et leurs résultats. Sont-ils présents sur les réseaux-sociaux ? Lesquels ? Quelle est leur fréquence de publication et quel type de contenu publient-ils ? Sont-ils visibles sur Google ? Si oui, sur quels mots-clés ? Ont-ils un formulaire d’inscription à leur newsletter ? Consultez également leur fiche Google My Business pour lire les avis déposés par leurs clients. Vous pourrez ainsi vous approprier leurs points forts sans reproduire leurs erreurs.

Renseignez-vous également sur votre cible pour définir votre client idéal. Définissez le sexe, l’âge, son pouvoir d’achat, son mode de vie, sa problématique principale… L’objectif étant de proposer un produit unique créé spécialement pour vos clients, mais aussi de réussir à communiquer efficacement avec leurs mots, leur ton, et là où ils sont présents. S’adresser à tout le monde, c’est s’adresser à n’importe qui, et donc à des personnes qui n’ont pas besoin de vos offres ou services. Définissez d’ailleurs votre anti-avatar : la personne à laquelle vous ne voulez pas vous adresser.

Deuxième étape de stratégie digitale : se fixer des objectifs

Après avoir étudié vos concurrents et votre cible, vous savez tout ce qu’il faut savoir sur le marché. Vous pouvez alors définir des objectifs réalistes, en prenant en compte votre client idéal et les offres déjà existantes.

La méthode SMART est une technique qui aide à définir un objectif permettant de progresser. Il est important d’avoir un objectif qui soit :

  • Spécifique : clairement défini pour ne pas semer le doute ;
  • Mesurable, avec des chiffres à atteindre, un seuil à dépasser ;
  • Atteignable, c’est-à-dire possible : soyez ambitieux, mais pas trop ;
  • Réaliste : l’objectif doit être pertinent et cohérent pour apporter une réelle plus-value ;
  • Temporellement défini : fixer une limite dans le temps afin de ne pas procrastiner.

Troisième étape de stratégie digitale : trouver le meilleur canal de communication numérique

Il existe de multiples canaux numériques pour promouvoir son activité. Nous pouvons les regrouper en deux familles, deux stratégies : l’outbound marketing et l’inbound marketing.

Travailler sa communication pour réussir sa stratégie digitale

L’outbound marketing

Souvent considérée comme intrusive, la stratégie marketing d’outbound a de bons côtés que l’on peut exploiter pour se faire connaître sur le web.

L’outbound marketing, ou marketing sortant en français, est une stratégie consistant à aller chercher les clients potentiels.

Il existe 3 grandes techniques d’outbound marketing :

  • le référencement payant (SEA), qui permet de diffuser des annonces en haut des résultats de recherche et ainsi d’être très visible ;
  • la publicité sur les réseaux sociaux, qui permet de diffuser une publication à un type d’internautes précis : des femmes, des personnes âgées entre 25 et 35 ans, des personnes vivant dans une ville précise… Ainsi, même des internautes qui ne vous suivent pas peuvent voir votre publication ;
  • le cold emailing (email à froid) qui consiste à envoyer un email à une personne avec qui vous n’avez jamais eu de contact auparavant.

L’inbound marketing

Il s’agit de la stratégie la plus utilisée, car elle est moins intrusive et permet d’avoir des clients réellement intéressés par notre offre. En effet, plutôt que d’aller les chercher, cette stratégie consiste à les attirer vers soi. Les clients font eux-mêmes la démarche de nous chercher parce qu’ils ont un besoin à ce moment précis. Le taux de conversion est donc potentiellement plus élevé avec une stratégie d’inbound.

Cette stratégie se manifeste par deux canaux : le référencement naturel et les réseaux sociaux.

Le référencement naturel

Le référencement naturel (SEO) est pratiquement indispensable pour tous les sites internet. C’est l’un des piliers de la stratégie digitale. Le SEO consiste à mettre en place certaines actions pour que le site puisse plaire aux algorithmes de Google et ainsi se placer parmi les premières positions de Google. Plus un site est haut dans les résultats de recherche, plus il a de visites. L’intérêt du SEO est également de se placer au-dessus de ses concurrents pour avoir plus de visiteurs qu’eux.

Chaque visiteur est un client potentiel car il aura recherché dans Google un mot-clé qui lui aura affiché votre site. Cela signifie que vous correspondez à sa recherche, que vous pouvez lui apporter la solution qu’il cherche. S’il visite votre site et qu’il est séduit, il y a de grandes chances pour qu’il vous contacte pour en savoir davantage sur vos offres ou services.

Le SEO est une stratégie de long terme. Parfois, les résultats ne se voient qu’au bout de 6 mois, voire plus. Pour réussir le référencement naturel de son site, il faut réunir 5 piliers :

  • La technique ;
  • Le contenu ;
  • La popularité ;
  • La stratégie ;
  • L’expérience utilisateur.

Les réseaux sociaux

En attendant que le SEO fasse effet, utilisez les réseaux sociaux. Cela demande aussi du travail et de la patience, mais il sera beaucoup plus facile d’être visible en créant un post viral.

Pour réussir sa stratégie digitale, il faut être présent sur le bon réseau social. Ce n’est pas celui sur lequel vous êtes le plus à l’aise, mais celui sur lequel se trouve votre client idéal. Vous l’avez normalement défini lors de la première étape.

Le rôle des réseaux sociaux dans la stratégie digitale

Instagram

Simple à utiliser et esthétique, Instagram permet d’être proche de son audience, notamment grâce aux stories et à la possibilité d’envoyer des messages vocaux. Il s’agit du quatrième réseau social le plus utilisé dans le monde en janvier 2022 [1].

Instagram, un réseau social où seules les photos et les vidéos peuvent être publiées, est l’endroit idéal pour dévoiler les coulisses de son business. Cela donne une image plus personnelle et humaine à votre marque et peut séduire les utilisateurs. Grâce aux stories, un contact permanent peut être créé avec les personnes qui vous suivent.

Twitter

Contrairement à Instagram, ce sont surtout des textes qui sont publiés sur Twitter, même si les médias sont autorisés. Les tweets sont limités à 280 caractères, obligeant à être très bref et succinct dans ses propos. Ces dernières années, une tendance s’est développée : les threads. Ces “fils”, en français, sont une suite de tweets qui racontent une anecdote ou expliquent une information.

Si vous avez un business et que vous souhaitez utiliser Twitter, les threads peuvent intéresser votre audience. Pensez également à poser des questions pour créer de l’interaction sous vos tweets.

Sur Twitter, il est important d’être très actif : la durée de vie d’un tweet est d’environ 20 minutes [2]. C’est le réseau social sur lequel il faut être le plus actif ; mais paradoxalement, peut-être celui sur lequel on passe le moins de temps à préparer les publications, qui sont plus spontanées.

Linkedin

Réseau B2B par excellence, il s’est énormément développé ces dernières années. Ce réseau social est idéal pour élargir son réseau professionnel et parler du travail.

Les publications qui fonctionnent sur Linkedin sont les carrousels, permettant à l’utilisateur de naviguer horizontalement à travers plusieurs visuels appartenant au même post. Le storytelling est également très présent sur Linkedin. La limite pour un post Linkedin est de 3000 caractères, permettant de développer une idée en détail. Le procédé du storytelling est donc utilisé pour inciter l’internaute à lire l’intégralité de la publication. Notez que les vidéos sont très peu utilisées sur Linkedin.

Par ailleurs, de nombreux CV circulent sur Linkedin. C’est un réseau social sur lequel il est possible de trouver un emploi.

Facebook

Avec 2,9 milliards d’utilisateurs actifs dans le monde au premier trimestre 2022, Facebook est le réseau social le plus utilisé [3]. Avoir un compte Facebook semble évident pour chaque entreprise, mais cela dépend en vérité de sa cible. Si votre client idéal fait partie de ces 2,91 milliards, allez-y. Dans le cas contraire, abstenez-vous. C’est d’ailleurs le cas pour chacun des réseaux sociaux : inutile d’y être si votre client idéal ne pourra pas vous voir.

Facebook est un réseau social très simple à utiliser. La longueur des publications est presque illimitée (le maximum est de 63 206 : cela laisse de la marge), les photos et les vidéos peuvent être publiées… La liberté est de mise chez Facebook.

L’inconvénient de Facebook est le taux de reach qui diminue progressivement. Par conséquent, les publications sont visibles par de moins en moins d’abonnés, diminuant ainsi le taux d’engagement. Une étude réalisée par Locowise nous apprend que celui-ci était de 3,91% au second trimestre 2018, soit 4% de moins qu’au trimestre précédent. [4]

YouTube

La vidéo est très populaire aujourd’hui grâce à ses nombreux avantages :

  • Elle est convaincante,
  • Permet de se sentir proche de professionnels ;
  • Elle est plus dynamique qu’une photo ou qu’un texte.

La création d’une chaîne YouTube fait partie de votre stratégie digitale ? Voici quelques conseils pour réussir une vidéo YouTube :

  • Identifier un sujet ;
  • Faire un montage dynamique ;
  • Optimiser la vidéo ;
  • Rester naturel ;
  • Être certain de s’engager sur la durée et d’être régulier.

Découvrez d’autres conseils pour faire ses premières vidéos sur YouTube.

Les emails

Réussir sa stratégie digitale avec de bons emails

L’objectif des emails n’est pas de se faire connaître, mais de convertir un prospect en client et de fidéliser la clientèle. La stratégie d’emailing est souvent utilisée par les blogueurs et les sites e-commerces et fait partie intégrante de la stratégie digitale. Là encore, pour réussir ses newsletters il faut bien connaître ses clients afin d’adapter le ton et le vocabulaire à leur profil. Par ailleurs, il est important de trouver un bon rythme et de ne pas envoyer de mails trop souvent.

Découvrez tout sur le marketing par emails.

SEO Instagram Twitter Linkedin Facebook YouTube Emails
Avantages Trafic qualifié Réseau très convivial Proximité avec les utilisateurs Idéal pour développer son réseau professionnel Très simple d’utilisation Les vidéos sont très populaires Permet de convertir et de fidéliser
Inconvénients Travail long et précis, qui demande une expertise La plateforme n’accepte que les photos et les vidéos, ce qui demande une certaine préparation La durée de vie des publications est très courte Publications techniques qui demandent de la maîtrise et une expertise Les publications sont peu visibles Le tournage puis le montage prennent du temps Les mails risquent d’arriver dans les spams

Quatrième étape de stratégie digitale : faire le bilan

Après avoir mis en place les actions nécessaires pour développer votre stratégie digitale, vous devrez faire le bilan. Cela vous permettra de voir la progression de vos résultats, de savoir si vous êtes bien parti ou s’il faut modifier des choses.

Justement, il est possible de mesurer les performances de son site et de ses réseaux sociaux. Toutes les plateformes nous permettent de connaître nos statistiques.

Vous avez mis en place une stratégie SEO ? Grâce à des outils gratuits comme Google Analytics et Google Search Console, vous pouvez tout savoir :

  • Combien de personnes visitent le site ;
  • Grâce à quel mot-clé ils vous ont trouvé ;
  • Les pages qu’ils visitent ;
  • Leur temps de visite sur votre site ;
  • S’ils naviguent sur mobile ou sur desktop…

Regarder ces statistiques est très important pour mettre à jour sa stratégie. Par exemple, si vous êtes premier sur un mot-clé mais que personne ne clique sur votre résultat, il faudra certainement revoir votre balise Title. S’ils restent peu de temps sur le site, l’introduction serait à refaire. Et si le taux de rebond est trop élevé, cela signifie que les visiteurs ne visitent qu’une seule page du site et que le maillage interne est à retravailler.

Sans faire de bilan, votre stratégie digitale ne pourra pas progresser. Si vous avez fait des erreurs dès le départ, vous ne pourrez pas les corriger et votre stratégie restera mauvaise. Cela se ressentira sur la performance de votre business.

Réussir sa stratégie digitale en résumé

Plusieurs étapes sont nécessaires pour réussir sa stratégie digitale. Mais finalement, ce n’est que de la logique :

  • Étudier les concurrents pour reproduire ce qui fonctionne sans refaire les mêmes erreurs ;
  • Étudier sa cible pour savoir où et comment communiquer ;
  • Se fixer des objectifs pour progresser ;
  • Utiliser le bon canal de communication numérique, et savoir s’en servir ;
  • Faire le bilan pour rectifier les erreurs.

Vous cherchez à améliorer votre stratégie marketing digitale ? Sur quelle étape avez-vous le plus de difficulté ? Partagez vos expériences en commentaire pour en faire profiter la communauté.

[1] https://fr.statista.com/statistiques/570930/reseaux-sociaux-mondiaux-classes-par-nombre-d-utilisateurs/

[2] https://www.business2community.com/social-media-articles/how-your-contents-half-life-should-drastically-impact-your-social-media-strategy-in-2020-02290478

[3] https://www.statista.com/statistics/264810/number-of-monthly-active-facebook-users-worldwide/

[4] https://www.slideshare.net/wearesocialsg/digital-in-2018-q3-global-digital-statshot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer