Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

Comment casser ses croyances limitantes pour réussir ? 

Aujourd’hui, nous allons parler des croyances limitantes. Vous savez, ce sont celles qui nous empêchent d’avancer et de réaliser nos objectifs. Alors pourquoi je vous parle de ça ? Tout simplement, car j’ai pu identifier certaines peurs qui reviennent systématiquement, notamment lorsque l’on souhaite se lancer dans le blogging. Je tenais donc à vous partager certaines de ces barrières psychologiques. Vous trouverez également une clé qui vous permettra de mieux les comprendre et de les casser une bonne fois pour toute.

Les croyances limitantes : un phénomène récurrent

Avant de vous partager ces différentes peurs, j’aimerais vous rassurer sur un point : non, vous n’êtes pas seul. En effet, la majorité des gens ont des peurs qui les paralysent, qui les empêchent d’avancer. Le problème, c’est que la plupart d’entre eux n’arrivent pas à les surmonter. De plus, beaucoup ont de bonnes méthodes, sont remplis de bonne volonté, mais pourtant, rien n’y fait. Ils ne parviennent pas à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Là encore, les barrières psychologiques peuvent en être la cause.

En fait, ces personnes ont atteint un certain niveau, mais la peur de passer au niveau suivant peut faire son apparition. Elles procrastinent donc de manière intelligente, sans forcément s’en rendre compte. Au lieu de se concentrer sur ce qui peut leur amener des résultats, elles se plongent dans des tâches qui n’ont pas un réel intérêt. Du coup, elles restent bloquées pendant un moment à la même étape.

Vous savez, je parle vraiment en connaissance de cause, car chaque année, je forme des centaines et des centaines de personnes à vivre du blogging. D’ailleurs, je vous invite à jeter un œil aux différentes études de cas. Bref, au fur et à mesure, j’ai pu identifier quelques obstacles psychologiques sur lesquels s’abîment beaucoup des membres de la formation.

4 croyances limitantes qu’ont la plupart des blogueurs débutants

les peurs et croyances limitantes du blogueur

1 – La peur de publier sa première vidéo, son premier podcast

Nombreux sont ceux qui sont effrayés à l’idée de publier leur première vidéo ou leur premier podcast. Par exemple, ils peuvent se dire : « Mais c’est quoi cette horreur, les gens vont me détester et me jeter des tomates dans la rue. En plus, je n’arrête pas de faire des euh… » Si vous vous reconnaissez, sachez que la peur du rejet est tout à fait normale. Je suis moi-même passé par là et la plupart des gens qui ont publié, un jour, leur premier podcast sur le web ont dû y faire face.

Cependant, il y a une chose que vous devez bien comprendre. Avoir des peurs, c’est une chose, mais celles et ceux qui réussissent ne se laissent pas contrôler par elles. Et comme je le dis dans ma formation : « Même si vous avez peur, faites-le quand même. » Pourquoi ? Parce que c’est une peur qui est complètement irrationnelle.

Imaginons que vous souhaitez publier un podcast dès maintenant. Eh bien, je suis navré de vous décevoir, mais il devrait passer totalement inaperçu. Donc, s’il n’est pas à la hauteur de vos espérances, ce n’est vraiment pas un drame. L’idée, c’est vraiment de passer à l’action malgré la peur. Bien sûr, votre premier podcast ne sera pas parfait, c’est évident, mais vos futurs auditeurs ne vous jetteront pas la pierre pour autant.

Il en va de même pour votre première vidéo : « Oh, ma coupe n’est pas bien, j’ai une sale tête, qu’est-ce qu’on va penser de moi ? » Pour vous rassurer, allez voir mes premières vidéos. Vous verrez qu’elles sont loin d’être parfaites. Déjà, à l’époque, je partais du principe qu’il valait mieux agir en étant imparfait, plutôt que d’attendre que ce soit parfait.

2 – La peur de demander de l’argent à son lectorat, à son audience

Lorsqu’on souhaite vivre de son blog, il vient bien un moment où il faut passer à la vitesse supérieure et proposer un produit à ses lecteurs. Là encore, beaucoup de blogueurs ont peur d’être jugés, d’être rejetés et j’en passe. Alors oui, il y aura forcément des gens mécontents, mais j’ai aussi envie de vous dire que c’est un mal pour un bien.

En effet, il ne faut pas oublier qu’avant de leur demander quelque chose, vous avez quand même travaillé dur. Vous avez publié du contenu gratuit pendant des mois et des mois (articles, podcasts, vidéos…). Bref, celles et ceux qui ne sont pas contents, tant pis pour eux. Vous souhaitez surtout fidéliser des personnes qui vous apprécient et qui aiment votre travail. Donc, les rageux, les trolls, on les oublie.

3 – La peur de créer son premier produit et d’échouer

Beaucoup de blogueurs débutants se posent trop de questions : « Est-ce que je vais réussir avec mon produit ? Est-ce que ça ne va pas être un gros flop ? » Résultat, ils procrastinent encore et encore. Bon, pour ne rien vous cacher, lorsque j’ai lancé mon premier produit, j’étais également dans la même situation. Et puis il faut dire que nous passons tous par là :

  • pour notre premier article de blog ;
  • pour notre premier podcast ;
  • pour notre première vidéo ;
  • pour notre premier produit, etc.

Encore une fois, il est vraiment important d’agir malgré la peur. Après tout, c’est en passant à l’action que vous saurez si votre produit a de beaux jours devant lui. Comprenez également que 95 %, voire 99 % de nos peurs ne se réalisent jamais. Alors, ne vous projetez pas dans un scénario catastrophe inutilement, c’est une perte de temps et d’énergie.

4 – La peur de réussir à créer un blog à succès

Cela vous surprend peut-être, mais certains ont aussi peur que leur produit fasse un carton. Car oui, si jamais ils réussissent, leur vie sera complètement chamboulée. En tous cas, c’est ce qu’ils se disent. Après tout, c’est vrai qu’il peut être effrayant de changer de vie, de changer ses habitudes, d’échouer, de réussir, etc.

Bon, nous serons d’accord pour dire qu’il est quand même plus excitant de réussir que d’être confronté à l’échec. Cependant, les erreurs font partie du processus d’apprentissage, ne l’oubliez pas. Ce sont elles qui nous font grandir et qui nous permettent de progresser, de nous améliorer.

Comment identifier et casser ses croyances limitantes ?

comment casser les croyances limitantes

Pour ma part, la meilleure manière d’identifier et de casser ses croyances limitantes est de demander de l’aide à un mentor. Je parle de quelqu’un qui connaît déjà le milieu dans lequel vous êtes et qui est passé par là. Bien entendu, avant cela, vous devez déjà être clair sur votre vision.

Ensuite, pour le rencontrer, n’hésitez pas à vous rendre régulièrement à des événements. Vous pourrez lui poser toutes les questions que vous souhaitez. D’ailleurs, une fois sur place, posez-lui celle-ci : « Quelles sont les peurs irrationnelles qui bloquent la majorité des débutants ? » Il pourra vous donner une réponse très intéressante, qui vous permettra d’identifier et de vous débarrasser de ces obstacles psychologiques.

Sachez que c’est ce que j’ai fait, notamment pour la création de mon premier produit et ça m’a beaucoup aidé. J’avais, tout comme vous, des croyances limitantes, mais grâce à mes mentors, je suis parvenu à m’en défaire.

Je pense que vous aurez compris que la réussite n’est pas seulement due à la motivation ou même aux compétences techniques. Nous avons tous des peurs et il est important de les éradiquer pour concrétiser ses objectifs. D’ailleurs, quelles sont les vôtres ? Venez me les partager dans les commentaires. Je ferai mon possible pour vous répondre au plus vite. Et pour aller plus loin, découvrez 8 astuces pour ne pas se décourager quand on a un blog.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer