Comment augmenter son trafic grâce à un bon contenu rédactionnel ?

Home / Articles / Comment augmenter son trafic grâce à un bon contenu rédactionnel ?

Note: Cet article invité a été écrit par Lucie de Formation Rédaction Web.

La rédaction web joue un rôle capital dans le blogging, il est en effet quasiment impossible de devenir blogueur à succès sans maîtriser certaines règles. Le contenu rédactionnel est la base de tout blog : il est lu par les internautes et “scanné” régulièrement par Google afin d’être indexé puis positionné dans les moteurs de recherche. Je vous explique tout de suite comment augmenter le trafic de son blog grâce à la rédaction web. augmenter son trafic grâce au contenu rédactionnel

1 – “Le contenu est ROI”

Si vous vous intéressez un minimum au SEO et à la rédaction web, vous constaterez vite que le “contenu est ROI”. Cette expression souvent utilisée fait référence au ROI “Return on investment” soit le retour sur investissement en anglais. Oui : la plupart des sites web célèbres misent gros sur un bon contenu car il permet à la fois d’être bien positionné sur Google mais aussi et surtout de plaire aux internautes. Investir du temps ou de l’argent dans de bons contenus est un gage de réussite.

2 – Un article doit être bien structuré

Un article bien structuré présente plusieurs avantages :

  • Il est facile à lire (l’internaute peut savoir ce qu’il va y trouver à l’avance, en lisant les sous-titres) ;
  • Il est agréable (car bien aéré) ;
  • Il est plus rapidement indexé par Google (si les balises HTML sont bien intégrées) ;
  • Il est mieux référencé sur Google ;
  • Il donne envie de lire d’autres articles.

Tous ces points ont un effet boule de neige et entraînent donc une hausse de trafic. Pourquoi ? C’est logique : un internaute satisfait aura plus de chances de s’inscrire à votre newsletter ou de télécharger votre bonus. Par ailleurs, il aura sans doute envie de revenir vous lire pour recevoir des informations pertinentes et bien structurées. Enfin, Google indexera plus rapidement vos pages et pour peu que vous réussissiez à optimiser votre article avec quelques expressions clés, vous aurez de grandes chances d’apparaître dans les premiers résultats de Google (surtout si vous travaillez dans un secteur de niche).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Scoop : Combien gagnent les blogueurs Français de la nouvelle vague (et combien d'heures ils travaillent réellement)

3 – Des mots clés et groupes de mots clés pertinents pour augmenter le trafic de son site grâce au contenu rédactionnel

L’évolution du SEO (searching engine optimization)

Il y a encore peu de temps, Google se basait sur la fréquence des mots clés pour positionner les pages dans les résultats de son moteur de recherche. Cela entraînait une mauvaise expérience utilisateur puisque de nombreux sites « bourraient » leurs articles de mots clés, rendant parfois leurs contenus illisibles. Aujourd’hui, l’algorithme de Google est beaucoup plus efficace et axé sur l’UX (expérience utilisateur) : il se base sur la richesse du contenu et analyse à la fois la présence de mots clés ET le champ sémantique.

Mots clés et champ sémantique : les clés pour comprendre

Pour être bien optimisé, un article doit avoir un fil conducteur et être travaillé autour d’un mot clé ou d’un groupe de mots clés. Imaginons par exemple que vous souhaitiez optimiser un article ayant pour titre « Comment rédiger un bon contenu ? », dans ce cas, vous devrez utiliser le champ sémantique de votre sujet, à savoir :

  • Rédaction ;
  • Article ;
  • Texte ;
  • Écrire ;
  • Comment écrire ;
  • Contenu de qualité ;
  • Blog ;
  • Blogging ;
  • Bien écrire ;
  • Etc.

La présence d’un vocabulaire riche qui tourne autour de la thématique de votre titre et aussi de votre blog va permettre à Google de « comprendre » que votre contenu est de bonne qualité !

4 – Introduction, corps, conclusion et CTA

Ces détails relèvent de la structure générale de l’article. Si vous voulez offrir une bonne expérience à vos lecteurs et leur donner envie de revenir, vous devrez dynamiser votre article. Pour cela, je vous conseille de rédiger une introduction qui donne envie de lire la suite, expliquez à votre audience pourquoi elle doit absolument lire votre article (sans jouer non plus au marchand de tapis!). Ensuite, créez une structure solide avec un bon balisage html puis terminez par une conclusion avec un CTA (call to action). La conclusion peut reprendre les éléments importants du corps du texte et/ou proposer une action (aimer votre page Facebook, faire un exercice, lancer un challenge, etc.).

5 – Techniquement, comment un bon contenu peut-il booster le trafic de mon site ?

Je l’expliquais rapidement au début de cet article : le positionnement de votre site et de vos pages sur les résultats de Google dépend majoritairement de la qualité de vos articles. En mai 2015, j’ai créé un blog et j’ai fait le choix de ne l’optimiser qu’avec du contenu rédactionnel (je n’ai jamais travaillé le netlinking ou écrit d’article invité par manque de temps). Au bout de 9 mois, mon blog s’est naturellement bien placé dans les résultats de Google et j’ai acquis un trafic moyen de 700 visites par jour sans aucune promotion sur les réseaux sociaux (je précise tout de même que j’ai partagé mes articles les 5 premiers mois sur Facebook). J’ai revendu ce site le mois dernier car je n’ai jamais réussi à le monétiser (trop généraliste).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vis ma vie de millionnaire

Cet exemple est assez parlant et je vais essayer de vous expliquer pourquoi cela a fonctionné :

Un article bien structuré est rapidement indexé par Google, il peut donc apparaître dans les résultats de son moteur de recherche. S’il est bien positionné (dans le top 3 ou 5 par exemple), un contenu a beaucoup plus de chances d’être lu par les internautes. Votre propre expérience le prouve : vous avez sans doute tendance à cliquer sur les premiers résultats de Google lorsque vous effectuez une recherche.
Être bien positionné est donc le Graal pour 99% des sites web qui souhaitent booster leur trafic.

Grâce à mes articles optimisés, j’ai réussi à bien placer mon site sur Google et j’ai obtenu du trafic « naturel » sur le long terme.

Si vous la maîtrisez, cette méthode permet de booster considérablement le trafic de votre blog mais attention, cela prend du temps et demande un investissement important. Armez-vous de patience et proposez des contenus optimisés, bien structurés et de qualité, cela créera un véritable effet boule de neige : si Google constate que vos lecteurs reviennent sur votre site, qu’ils passent du temps à lire vos articles et qu’ils les partagent, alors, votre blog sera reconnu comme étant de qualité… et comme Google cherche toujours à améliorer l’UX, il placera votre blog dans ses premiers résultats.

Une fois que l’on a compris cela, on a presque tout compris !;-)

Bon blogging à tous !

Lucie du blog Formation Rédaction Web

Related Posts

Leave a Comment

personnalité blogueurvivre de son blog réalité ou utopie