Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog

Comment réussir son webinar ?

Créer un webinar permet de s’adresser à des centaines voire des milliers de personnes de la manière la plus avantageuse qui soit. Vous êtes seul devant votre écran d’ordinateur : la pression est beaucoup moins forte que lors d’une véritable conférence en présentiel. Quant aux participants, ils n’ont pas besoin de se déplacer. C’est pour eux un gain de temps et des frais en moins.

Pour autant, il est important de maîtriser les codes du webinar afin de pouvoir vendre ses produits ou ses services par la suite. Découvrez les 10 étapes pour réussir son webinar.

1- Réussir son webinar en sachant à qui s’adresser

Pour que votre webinar séduise vraiment les personnes qui le visionnent, il est important de les identifier. Ce qui vous permettra par la suite de savoir comment vous adresser à eux. J’entends par là :

  • Le ton à utiliser en parlant (faut-il intégrer de l’humour ? Rester très sérieux ?) ;
  • Les mots à employer (le public est-il expert dans votre domaine ?).

Les personnes qui visionnent votre webinar ont déjà entendu parler de vous, de près ou de loin. La grande majorité est constituée de prospects. Ils vous ont découvert via votre site internet ou vos réseaux sociaux.

Mais il existe 3 types de prospects. Là encore, il faut identifier lequel sera présent en majorité lors de votre webinar.

    • Le prospect froid : il ne vous connaît pas et vous découvre pour la première fois. Il n’a pas forcément encore conscience des besoins qu’il a. Vous devrez alors le lui faire comprendre, en intégrant à votre webinar des études avec des chiffres clés et mettre le doigt sur la problématique que peut rencontrer le prospect.
    • Le prospect tiède : il vous connaît et doit maintenant savoir en quoi vous pouvez l’aider. Dans ce cas, donnez des réponses concrètes, des solutions en vous basant sur votre propre expérience.
    • Le prospect chaud : il est sur le point d’acheter. Il hésite peut-être avec un concurrent ou se montre craintif par rapport à son budget. L’objectif est alors de convaincre pleinement le prospect pour conclure une vente. Mentionner des cas clients est alors judicieux pour que le prospect comprenne vos services.

Prospect chaud ou froid

Savoir le type de prospect qui sera présent à votre webinar vous permettra de connaître ses attentes et d’orienter l’événement en ce sens. Parce qu’il n’existe pas qu’un seul type de webinar : il peut prendre plusieurs formes.

2- Définir le format du webinar

Le type de webinar que vous allez mettre en place peut varier selon votre audience et l’objectif que vous avez envers elle.

Si votre public se compose de prospects, le webinar peut prendre 3 formes différentes :

  • Une démonstration de produits. Un webinar peut être mis en place lors de la sortie d’un nouveau produit. L’objectif sera, dans un premier temps, de faire connaître votre produit, puis de démontrer son efficacité pour inciter vos prospects à l’acheter.
  • Une démonstration de vos formations ou services. Si vous vendez une formation, vous pouvez organiser un webinar pour que vos prospects en comprennent l’intérêt. Ils sauront ce qui se trouve dans votre formation et si elle est faite pour eux. Dans ce cas, le webinar complète la landing page que vous avez faite.
  • Une session de questions-réponses. Le webinar peut être organisé seulement dans ce but, afin d’interagir avec vos prospects. Les questions-réponses peuvent aussi avoir lieu à la fin de votre démonstration de produit ou de formation. Répondre aux questions de vos prospects vous permet de les rassurer et de démontrer votre expertise.

Mais les webinars ne sont pas forcément toujours destinés aux prospects. Ils peuvent aussi être organisés pour s’adresser :

  • Aux clients, afin de détecter leurs difficultés et de renforcer votre relation avec eux ;
  • À des collaborateurs et des employés, pour les former et les mettre au point sur une nouveauté de votre entreprise ;
  • À des candidats, afin de présenter votre entreprise et donner des informations concernant les profils que vous recherchez.

3- Soigner le contenu pour réussir son webinar

Pour créer un webinar pertinent pour votre public, il faut absolument travailler son contenu. Il se prépare minutieusement, tant sur le fond que sur la forme.

Sur le fond du webinar, il faut intéresser le public en créant un contenu qui répondra à ses besoins. Apporter des réponses aux questions qu’il se pose est essentiel pour qu’il ressorte grandi du webinar.

Sur la forme, il faut réaliser des slides agréables. Évidemment, ne pas emprunter celles d’un concurrent : vous devez les créer vous-même. Elles doivent idéalement respecter votre charte graphique : couleur du fond, police d’écriture… Les slides ne doivent pas être trop chargés : concentrez-vous sur une seule idée par slide.

Attention, le titre de votre webinar a son importance. Votre public doit se sentir concerné dès les premières secondes de l’événement. Le titre doit alors annoncer un bénéfice concret. L’erreur serait sans doute de formuler un titre sous forme de question. Le public se la pose et se sent concerné, certes, mais une question n’annonce rien. L’idéal serait de créer un titre avec un chiffre, tel que : “Créer un webinar : 10 conseils déterminants”. Le fait d’intégrer un chiffre apporte de la valeur car le public sait à quoi s’attendre. Il sait qu’il aura de nombreuses réponses à sa problématique.

Enfin, pour que votre webinar soit parfait, n’oubliez pas de vous présenter. Cette présentation doit idéalement avoir lieu au début du webinar, mais sans être trop longue. Présentez-vous en quelques mots pour que le public sache qui vous êtes et puisse avoir confiance en vous. Il saura que vous avez l’expérience nécessaire pour transmettre des connaissances de qualité. Votre présentation doit être courte pour ne pas ennuyer le public et ne pas transmettre un sentiment d’égocentrisme.

4- Réussir son webinar en le testant

Tester son webinar

Tester son webinar est une étape essentielle pour le réussir. Prendre le temps de le tester vous permettra à la fois d’identifier les points à améliorer et de vous entraîner à l’oral. Vous saurez aussi si la première version de votre webinar est trop longue ou trop courte.

Réussir son webinar est impossible du premier coup. Souvent, une multitude de réajustements ont lieu, parfois même encore le jour-J !

Faire plusieurs répétitions permet aussi d’apprendre son webinar sur le bout des doigts. Même si l’on ne vous voit pas à l’écran à cause des slides, il serait dommage que vous lisiez constamment vos notes. Le public s’en rendra compte.

Pour réussir son webinar, il faut donc connaître parfaitement son sujet. Et pas seulement ce qui apparaît sur les slides. Vous devrez être capable de répondre aux questions du public même si elles sont légèrement hors-sujet avec votre présentation. Par ailleurs, vous devez vous entraîner à adopter un ton naturel. Le public ne doit pas avoir l’impression que vous récitez quelque chose. Au contraire, il sera impressionné s’il pense que vous présentez votre webinar pour la première fois, alors qu’il y a eu des heures de répétitions en amont.

Testez votre webinar seul mais aussi avec du public. Vos amis ou votre famille peuvent vous aider. Ils vous feront sans doute remarquer des éléments que vous n’aviez pas vus. C’est important d’avoir un point de vue extérieur au projet.

5- Promouvoir son webinar

Pour qu’un maximum de personnes soient présentes à votre Webinar, vous devez en faire sa promotion. Cette étape débute au moins 1 mois avant la date de votre événement. En effet, il faut que le potentiel public prenne connaissance de l’information, réfléchisse s’il veut y assister ou pas, puis s’organise pour libérer un créneau horaire dans son agenda.

Votre mission, en faisant la promotion de votre webinar, est aussi que les personnes intéressées par le sujet que vous abordez soient présentes. Vous devez donc cibler ces personnes et réussir à les contacter, puis les convaincre d’assister à votre webinar.

Avant tout, déterminez une date et une heure à laquelle aura lieu votre événement. Le public que vous ciblez devra être disponible à ce moment-là. Si vous hésitez, vous pouvez interroger votre audience avec un questionnaire en ligne par exemple.

Voici quelques conseils pour faire la promotion de son webinar :

  • En parler régulièrement sur ses réseaux sociaux ;
  • Communiquer l’information par newsletter, si les personnes inscrites à votre liste e-mail correspondent au public que vous attendez ;
  • Créer une landing page ;
  • Demander à des collègues ou des partenaires de parler de votre webinar à leur audience ;
  • Intégrer le lien de votre webinar dans votre signature d’e-mails.

6- Avoir les bons outils pour réussir son webinar

Les logiciels pour réussir son webinar

Pour créer un webinar, il existe des outils payants et des outils gratuits. Ces derniers sont recommandés aux débutants car simples à utiliser, mais les logiciels payants sont plus complets et performants.

Les plateformes de webinar gratuites

La plus connue est sans doute YouTube, qui propose une fonctionnalité Lives. Avec une simple adresse Gmail et un compte YouTube, vous pouvez diffuser des vidéos en direct. YouTube Live permet de partager son écran, de discuter dans le chat et de mettre la vidéo en replay de manière publique ou privée.

Nous pouvons aussi citer Join.me, qui permet de personnaliser l’arrière-plan du webinar. Cependant, l’interactivité et l’échange sont limités.

Enfin, des logiciels comme Skype et Google Hangouts permettent à tous les participants d’apparaître en vidéo. La limite est de 10 membres.

Les plateformes de webinar payantes

Liverstorm est une plateforme de webinar complète et de qualité professionnelle. Ce logiciel permet notamment de créer des sondages interactifs. Son point fort est aussi de pouvoir créer une landing page d’inscription responsive. Livestorm peut accueillir jusqu’à 500 personnes dans le public d’un webinar. Enfin, il est possible d’évaluer le comportement du public en direct.

LiveWebinar est une solution complète et personnalisable qui se prête bien au travail collaboratif. L’un de ses grands points forts est la présence d’un tableau blanc et interactif qui sert de support visuel pour la présentation. Cette plateforme permet aussi d’analyser le profil et le comportement du public.

Terminons avec Mikogo, qui est adapté pour les petites entreprises. Pour 45 $ par mois, le webinar peut accueillir 25 participants.

Attention, il est préférable d’avoir un bon micro pour réussir son webinar. Testez aussi la webcam de votre ordinateur. Enfin, pour réussir son webinar, l’arrière-plan doit être défini. Vous ne pouvez pas animer un webinar dans votre chambre. L’environnement doit être professionnel, clair et ordonné. Si c’est nécessaire, vous pouvez investir dans des panneaux lumineux pour améliorer la luminosité.

7- Organiser un webinar agréable

Un webinar réussi est un webinar agréable. Pour que le public écoute attentivement vos paroles sans avoir envie de s’endormir, il doit écouter de manière active et non passive. Pour cela, il doit pouvoir interagir avec vous. Voici quelques conseils :

  • Inciter le public à poser ses questions dans la zone de chat ;
  • Lancer un sondage en direct ;
  • Faire intervenir un invité surprise ;
  • Organiser 5 minutes d’étirements au milieu de votre webinar pour détendre le dos des participants ;
  • Donner la parole au public, pour des questions ou des témoignages.

Par ailleurs, pour que votre webinar soit agréable, vous devez réussir à capter l’attention de l’audience. Voici des conseils pour y parvenir :

  • Vérifier que tout le monde vous voit et vous entend ;
  • S’il y a peu de participants, leur demander de se présenter pour briser la glace ;
  • Faire attention à sa posture : rester droit, souriant, sans croiser les bras.

8- Terminer son live avec un CTA

Le CTA est un Call To Action. Il s’agit d’une conclusion dans laquelle vous demandez au public de faire une action : s’inscrire à votre liste e-mail, demander un devis, acheter un produit ou une formation… Souvent, à la fin des webinars, les offres et les produits sont à prix réduit. Cela encourage les participants à passer à l’action. C’est aussi une façon de les remercier pour leur présence.

N’oubliez pas de laisser vos coordonnées pour que le public puisse vous recontacter.

De plus, pensez à remercier votre audience de leur présence. Dites-leur clairement. Un “merci” est gratuit et ça fait toujours plaisir. C’est un acte de respect qui vous fera gagner des points et peut vous permettre de fidéliser votre audience.

Ne pas oublier de remercier les participants du webinair

9- Faire le bilan du webinar

Lorsque vous appuyez sur la touche “stop” de votre enregistrement vidéo, votre travail n’est pas encore terminé. Il est maintenant l’heure de faire le bilan de votre webinar.

Ce bilan peut se faire en plusieurs étapes. La première consiste simplement à repenser à ce moment que vous venez de vivre. Est-ce que vous y avez pris du plaisir ? Avez-vous pu dire tout ce que vous aviez prévu ? Avez-vous remarqué des difficultés, des bugs, des éléments auxquels il faudra porter votre attention lors de votre prochain webinar ? Pensez-vous, à première vue, que le public était intéressé ?

En vous posant ces questions, vous aurez un premier aperçu des performances de votre conférence en ligne. Mais il faut maintenant entrer en profondeur pour connaître son rendement exact.

Pour cela, regardez le replay et évaluez tout d’abord la satisfaction des auditeurs. Sont-ils nombreux à avoir quitté votre webinar dans les 10 premières minutes ? Les interactions dans le chat ont-elles été nombreuses ? Si le public était en vidéo, regardez leur attitude : semble-t-il fatigué, perplexe, l’esprit ailleurs, ou bien convaincu ?

Ensuite, identifiez les leads potentiels. Les auditeurs ont-ils été nombreux à être passés à l’action ?

Si possible, essayez de savoir par quel moyen le public s’est inscrit à votre webinar. Est-ce via une landing page, vos réseaux sociaux ou par mail ?

10- Quand c’est fini… il y en a encore !

Même après avoir terminé votre bilan, il vous reste une dernière étape : permettre au public de visionner à nouveau votre webinar.

Pour cela, il suffit de mettre en ligne le replay, par exemple sur votre chaîne YouTube. C’est simple et cela vous permet de fidéliser les participants.

Vous pouvez aussi envoyer un mail aux participants dans lequel vous envoyez le lien du replay. Profitez-en pour les remercier à nouveau et remettre en avant ce que vous avez à vendre et qui est en lien avec votre conférence en ligne. Le mail permet de rester en contact avec les participants et prospects.

Pour réussir son webinar, il faut s’y prendre en avance. C’est une grosse organisation qui nécessite du temps et de la réflexion. Mais le jeu en vaut la chandelle : la webconférence est ultra-puissante pour attirer des prospects et les convertir.

Quelle est votre principale difficulté pour organiser un webinar ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

olivier roland

Bienvenue sur Blogueur Pro, mon blog spécialisé pour devenir libre et indépendant financièrement grâce à votre blog.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer