Blogueurs : pensez à la diète numérique !

Home / Articles / Blogueurs : pensez à la diète numérique !

Que vous soyez en vacances ou non, vous devez vous accorder des moments de répit, et plus précisément une diète numérique. Créer son propre business est très prenant. Nos vies sont inextricablement liées au monde numérique. Les infopreneurs sont particulièrement concernés par ce phénomène avec l’hyperconnectivité. Ce besoin de rester connecté en permanence est accablant. Lorsqu’il a des répercussions sur notre santé ou nos relations amicales et familiales, faire une pause technologique s’impose. Si vous souhaitez savoir comment concilier une carrière d’infopreneur avec une digital detox, cet article est fait pour vous !

Les méthodes pour démarrer sa diète numérique lorsqu’on est infopreneur

Faire une pause technologique pendant les vacances

Si vous ne parvenez pas à vous déconnecter volontairement, je vous conseille de partir en vacances dans un endroit où vous n’avez pas de réseau. Honnêtement, ce n’est pas facile à trouver. Une alternative qui se développe de plus en plus est l’offre « détox » de certains complexes hôteliers. Pour une nuit ou une semaine, on vous subtilisera votre smartphone, votre tablette, votre ordinateur, et parfois même la télévision. Une diète numérique radicale, mais efficace pour parvenir à faire une pause dans ce monde hyperconnecté !

Faire une diète numérique partielle en déconnectant de la technologie plusieurs heures par semaine

Diète numérique, faire une pauseJe crois que se déconnecter quelques heures par semaine, idéalement 24 heures, est l’option la plus saine et la plus efficace. Vous vous rendrez rapidement compte que le monde continue de tourner sans vous, et que vous n’aurez pas perdu tous vos abonnés parce que vous n’avez pas liké ou répondu à leurs commentaires.

Pour commencer ce jeûne en douceur, je vous conseille de partir faire une promenade sans smartphone. En plus de vous relaxer, vous aurez l’occasion de faire une pause et de laisser vagabonder votre esprit. Selon Nietzsche, « Les grandes pensées naissent en marchant ». Si vous êtes anxieux à l’idée de vous retrouver seul, sans moyen de communication, vous pouvez investir dans un téléphone basique et une carte prépayée, dont seules quelques personnes auront le numéro de téléphone, pour les urgences.

Ne consulter ses emails que deux fois par jour

Je vous garantis qu’il est possible de lancer un business digital prospère en ne consultant ses emails que deux fois par jour. En réalité, c’est déjà beaucoup. Rares sont les tâches qui nécessitent une réaction immédiate.

En revanche, il vous sera difficile d’arrêter de consulter vos emails en permanence. Cela m’a pris des mois. Je vous conseille de commencer par supprimer les notifications. Vous améliorerez votre concentration, et perdrez progressivement l’habitude de répondre instantanément à toute sollicitation.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment médiatiser votre blog

Ensuite, vous pourrez décider de deux moments dans la journée auxquels vous répondez à vos emails. Concentré sur cette tâche, vous serez plus efficace pour y répondre. Vos clients, vos abonnés et vos amis s’habitueront à votre rythme. Vous ne pouvez pas contrôler le nombre d’emails que vous recevez, mais vous pouvez au moins maîtriser le temps et le moment que vous leur accordez.

Faire une diète médiatique, partielle ou totale

Je parle ici de faire une diète des médias au sens large, c’est-à-dire les sites et les émissions d’actualités générales, mais également les réseaux sociaux.

En tant qu’infopreneur, vous avez besoin d’être présent sur les réseaux sociaux. Si c’est possible, n’hésitez pas à confier la gestion de ces plateformes à un community manager. Lorsque ce n’est pas possible, je vous recommande d’utiliser des outils, tels que Hootsuite ou Buffer, qui vous permettront de gérer vos comptes professionnels. Cela devrait limiter la tentation d’aller scroller votre flux en permanence, ou de lire chaque petit commentaire sous vos publications ou celles de vos amis.

Plus généralement, je pratique la diète informationnelle depuis plusieurs années. À la place de consulter des informations généralistes et déprimantes, je préfère sélectionner les livres ou les émissions qui sont utiles pour le développement de mon activité, ou qui m’intéressent à titre personnel. Le temps gagné peut aussi être consacré à la pratique d’un sport, à votre famille… Je vous garantis que votre qualité de vie et votre humeur s’en trouveront grandement améliorées.

Les problèmes liés à l’infobésité et à l’hyperconnectivité

Perte de temps

Je vous conseille de faire le test de votre hyperconnectivité, et d’additionner le temps passé chaque jour pour les activités suivantes :

  • Regarder vos emails, en décidant que vous y répondrez plus tard ;
  • Lire ou regarder des actualités qui ne vous concernent pas directement, et sur lesquelles vous n’avez aucun pouvoir d’action ;
  • Consulter vos profils sur les réseaux sociaux.

Ce temps, vous avez le choix de l’investir autrement, dans une tâche productive pour votre blog, ou dans une activité qui vous apporte plus d’épanouissement (sport, activité culturelle…) ou tout simplement pour faire une pause.

Diminution de la concentration

Les notifications diverses (réseaux, emails…) nous distraient. Elles diminuent notre concentration, ainsi que notre productivité. À chaque fois que nous changeons de tâche, nous en payons le prix.

Or, la réussite de votre blog dépend en partie de la concentration et de l’énergie que vous mettrez pour le construire. Dans cette perspective, limiter, voire supprimer, les notifications vous permettra d’augmenter votre productivité ainsi que votre créativité, deux éléments essentiels à votre succès.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 raisons personnelles de devenir Blogueur Pro

Stress et anxiété

Détox numérique vs hyperconnectivitéL’hyperconnectivité peut mener au stress, parfois à la dépression, de multiples façons. D’une part, les notifications constantes nous plongent dans un climat d’urgence. Les bips stridents nous envoient un signal auquel nous sommes programmés pour répondre, par un phénomène d’action réaction, similaire à celui qui vous pousse à lever les bras pour attraper un projectile.

De nombreuses personnes subissent également une forme de stress liée aux réseaux sociaux. Certaines études établissent un lien entre un sentiment d’insatisfaction et l’utilisation des réseaux sociaux. Certaines personnes ressentent même un manque d’estime de soi plus important lorsqu’elles consultent les médias sociaux.

Un blogueur débutant est souvent tenté d’aller comparer ses résultats à ceux des autres blogueurs de son domaine. En comparant le nombre d’abonnés, le nombre de likes ou de commentaires, vous perdez un temps précieux. De plus, cela peut avoir un impact négatif sur votre motivation et votre moral, dans un moment où vous avez besoin de toute l’énergie disponible. Il ne faut pas non plus perdre de vue que ces marques visibles de notoriété ne reflètent que très mal le véritable succès d’un blog ou d’une entreprise.

Négativisme

Les actualités, que ce soit à la télévision, à la radio ou sur le net, donnent une impression tronquée de la société. En général, les journalistes présentent des informations négatives : guerre, famine, harcèlement, réchauffement climatique, corruption… Il s’agit d’informations réelles, mais qui ne reflètent qu’un pourcentage infime de ce qui se passe dans le monde.

Avec cette hyperconnectivité, nous sommes abreuvés d’informations anxiogènes et négatives, alors qu’elles ne nous touchent pas directement. Dans quelques heures ou quelques jours, vous les aurez oubliées. Néanmoins, elles auront partiellement affecté votre humeur et votre vision du monde.

Même si elles ne font que transiter par votre cerveau, ces informations vous prennent de l’énergie, du temps, et parfois vous démoralisent. Je vous conseille vivement de les remplacer par des sources d’information plus ciblées, qui ont un intérêt réel pour vous : des livres sur votre thématique, des podcasts…

Concentration, énergie, créativité, productivité, bien-être… ai-je réussi à vous convaincre de la nécessité d’une diète numérique ? Ci-dessous, je vous partage ma vidéo qui traite justement des bénéfices de faire une pause technologique dans ce monde d’hyperconnectivité :

Related Posts

Laissez un commentaire

gérer les commentaires et avis négatifs