Devenir web entrepreneur sans argent : le guide

Home / Articles / Devenir web entrepreneur sans argent : le guide

Vous êtes nombreux à désirer devenir votre propre patron. Vous manquez de temps, et d’argent, alors vous faites une croix sur vos rêves et vous restez dans le salariat. Il faut bien payer les factures. C’est un choix compréhensible. Devenir web entrepreneur sans argent est pourtant possible. Je vais être honnête avec vous : le capital de départ d’un business en ligne est le temps. Les plus motivés parviennent toutefois à créer un business sur internet en étant salariés pendant les premiers mois. Je vous propose d’analyser les frais et les solutions pour devenir infopreneur sans argent, et vivre enfin la vie de vos rêves grâce à une activité générant des revenus en automatique.

Les produits numériques, la solution pour devenir web entrepreneur sans argent

L’infopreneur qui lance son activité en ligne en se basant sur la vente de produits numériques n’a pas besoin d’un grand capital de départ. C’est la solution la moins coûteuse et la moins risquée. Nous allons examiner ensemble les frais inévitables de cette nouvelle carrière. Ensuite, nous observerons brièvement les sources de revenus.

Les frais de lancement de l’infopreneur sans capital de départ

Hébergement de votre site ou votre blog

L’hébergement peut vous coûter de 0 € à environ 10 € par mois, tout dépend du service que vous attendez. Il faut être conscient que si vous optez pour un hébergement gratuit sur une plateforme, cette dernière publiera des publicités sur votre blog, ce qui ne donne pas une image très professionnelle. Si vous voulez devenir infopreneur, même sans capital de départ, je vous conseille d’opter directement pour un hébergement de professionnel. À titre d’exemple, l’offre pro d’OVH est à 5,99 € HT par mois, soit 7,19 € TC par mois.

Nom de domaine

Le nom de domaine est en principe compris dans l’offre de votre hébergeur. À défaut, son acquisition vous coûte moins de 20 euros par an. Le prix varie en fonction de l’extension (.com, .fr…) et des options, par exemple la création d’une adresse email professionnelle. Il faut noter que cette dernière est généralement prise en charge dans les frais d’hébergement lorsque vous optez pour un plan professionnel.

Choix d’un thème

Le prix du thème est variable. Pour créer un business sur internet sans argent, ou peu, mieux vaut choisir un thème WordPress gratuit. Il en existe des dizaines. Si vous souhaitez vous démarquer des autres blogs, vous pouvez sélectionner un thème premium. Cela donne accès à une plus grande variété de graphismes pour un prix compris entre 18 € et 60 € hors taxes.

Honnêtement, le design de votre blog ne doit pas être une priorité, au contraire. Les gens visiteront votre site, car ils sont intéressés par son contenu. S’ils le jugent attractif, tant mieux. S’ils le trouvent moche, cela ne les empêchera pas de revenir si votre sujet les captive.

Le matériel

Créer un business en ligne sans argentVous ne pouvez pas devenir infopreneur sans un ordinateur et une (bonne) connexion internet. Il s’agit d’une partie du capital de départ d’un business en ligne, l’autre partie étant le temps. Si vous n’avez pas ces outils, je vous laisse le soin de consulter les nombreux comparatifs qui existent sur le net, tant pour le choix d’un PC que d’un fournisseur internet.

Des outils de marketing automatisé

J’ai déjà consacré un article au marketing automatisé. Je recommande vivement d’employer un autorépondeur dès le départ. Il existe des solutions gratuites, ou bon marché, qui se révèlent très utiles pour devenir web entrepreneur sans argent. Un outil de gestion de vos réseaux sociaux est également un atout formidable pour épargner un maximum de temps.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment obtenir rapidement plus d'une centaine de visiteurs par jour sur votre blog

Les plug-ins

Les extensions permettent de facilement personnaliser les fonctionnalités de votre site. Elles sont souvent gratuites, et offrent des solutions complémentaires à ceux qui choisissent la version payante. Lors de la création d’un business en ligne, les plug-ins gratuits suffisent.

L’offre premium peut être envisagée lorsque votre entreprise a pris de l’ampleur et commence à vous rapporter assez. Si vous souhaitez plus d’informations, je vous laisse consulter les nombreux articles consacrés aux extensions WordPress :

Le temps, l’investissement principal du web entrepreneur fauché

L’investissement essentiel pour le lancement d’une activité en ligne est le temps. Pendant les premiers mois, vous devrez réaliser beaucoup de tâches auxquelles vous n’êtes pas habitué. Création de contenu, diffusion sur les réseaux sociaux, contact avec d’autres blogueurs, gestion de vos emails, comptabilité, community management, marketing… vos activités seront nombreuses. C’est exaltant, mais fatigant.

Bien entendu, vous pourriez engager des professionnels, salariés ou indépendants, pour effectuer ces tâches à votre place. Je vous conseille d’ailleurs de le faire dès que votre activité en ligne est rentable. En attendant, vous devrez réaliser cela vous-même, sous peine de perdre vos premiers bénéfices.

Les autres frais à prendre en compte

Dès que vous gagnerez vos premiers milliers d’euros, vous devrez faire face à d’autres contraintes. Il s’agit notamment du choix de la structure juridique la mieux adaptée, la tenue de votre comptabilité, la sélection d’une assurance, vos obligations fiscales… Peu de gens sont à l’aise dans ces domaines. Vous ferez donc probablement appel à un conseiller juridique ou fiscal, ou à un comptable. Il ne s’agit pas d’un investissement de départ pour une activité en ligne, mais de frais à prendre en considération à moyen terme.

Vous devez veiller à rester raisonnable pour certaines dépenses, surtout au début. Vous serez notamment tenté de créer un logo et une charte graphique afin de donner une image d’excellence à votre projet. Cette décision vous appartient, mais ces coûts ne me semblent pas indispensables lors de la création de votre activité en ligne.

Si vous proposez des vidéos ou des podcasts, vous aurez également envie d’avoir un matériel de qualité, comme un micro ou une caméra. Je suis certain que ces instruments sont pratiques, j’en utilise aussi. Toutefois, je suis convaincu qu’un infopreneur sans capital de départ a toutes ses chances s’il dispose d’un bon smartphone ou d’un équipement d’entrée de gamme.

D’autres frais peuvent venir sérieusement aggraver le coût de création d’un blog ou d’un site. C’est le cas si vous êtes fâché avec l’informatique, ou si votre business digital a des besoins techniques propres. Dans ce cas, vous pourriez devoir faire appel à un prestataire tel qu’un freelance ou une agence. Mon conseil : autant que possible, travaillez sans ces spécificités au début. Il sera encore temps de les implémenter lorsque vous percevrez de l’argent grâce à votre blog. Dans ce cas, il vous suffira de le réinvestir dans le développement de votre site.

La traversée du désert, un coût caché du business en ligne

Web entrepreneur sans argentDevenir infopreneur sans argent est possible, mais les premiers mois sont difficiles. Ce n’est pas un coût en tant que tel, mais cette période doit être prise en compte dans vos calculs.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vis ma vie de millionnaire

Il y a trois solutions pour survivre aux 6 à 12 premiers mois d’activité :

  • Avoir des économies suffisantes et veillez à ne pas toutes les investir dans le développement de votre site lors de son lancement.
  • Rester salarié lors de la phase de création de votre business en ligne.
  • Proposer des prestations en freelance, idéalement liées à la thématique de votre blog, telles que du coaching.

Certains m’ont déjà demandé s’il était possible d’obtenir un crédit ou des fonds pour faire face à cette période. Cela me semble difficile, voire impossible. La seule solution pourrait être une levée de fonds via une plateforme de crowdfunding.

Le produit numérique : la corne d’abondance du web entrepreneur sans argent

La solution la moins risquée pour devenir web entrepreneur sans argent est de proposer des produits numériques et des liens d’affiliation. Le coût de création est moindre, car vous n’avez pas de matières premières ni de stocks. Les marges sont supérieures vu que vos coûts sont identiques, quel que soit le nombre de vos ventes.

Votre objectif doit être de fournir un contenu de qualité qui aide vos lecteurs à progresser dans un domaine qui les intéresse. Il peut s’agir de se perfectionner dans une discipline, de développer sa confiance en soi… Presque toutes les expertises peuvent être utilisées afin de proposer des produits numériques. Le business de l’infopreneur est de vendre une information qualitative à des personnes qui en ont besoin. Les trois produits qui ont le plus de succès sont :

  • Les formations ou les méthodes ;
  • Des ebooks ;
  • Les livres papier (dans une moindre mesure).

L’affiliation peut également être rentable si vous êtes convaincu par les marchandises dont vous faites la promotion. Il s’agit d’une question de confiance vis-à-vis de votre audience, et de crédibilité.

La méthode pour devenir web entrepreneur sans argent en vendant des produits physiques

La vente de biens physiques implique en général un gros financement et des risques, avec un retour sur investissement plus faible que pour la vente de produits numériques. Ce n’est donc pas le business digital que je conseille à un infopreneur sans capital de départ.

Si vous êtes absolument convaincu que votre avenir se trouve dans la vente de marchandises en ligne, faites-le, mais intelligemment. Commencez votre activité en alimentant votre blog, en développant votre audience et en vendant des produits immatériels. Une idée ou une expertise peut toujours être transformée en produit numérique. Votre objectif à long terme est de vendre du matériel de puériculture ? Créez un guide qui aide les futurs parents à le choisir !

Vous pouvez aussi recourir à l’affiliation et au dropshipping pour tester vos compétences de vente : ce n’est pas parce qu’un client est prêt à acheter votre expertise qu’il est séduit par vos produits. S’essayer à la vente avant de fabriquer vos propres produits ou de créer du stock est une tactique sûre et peu coûteuse.

Lorsque votre business en ligne est en bénéfice, vous pouvez passer à la vitesse supérieure en proposant vos produits ou des biens en marque blanche. Cette technique est idéale pour créer un business en ligne sans capital de départ lorsqu’on souhaite vendre des produits physiques : elle est plus lente, mais moins risquée.

Et vous, vous avez créé un business en ligne sans argent ?

Related Posts
Showing 2 comments
  • Bonjour Olivier,
    Merci pour cet article ! J’ai également créé mes blogs avec peu d’investissement financier, le minimum vital. Et mes compétences me permettent de ne pas avoir besoin de prestataires. Même si je ne connais pas tout loin de là, mais j’adore apprendre, et comme c’est un domaine en constante évolution, ça tombe bien 😉

pingbacks / trackbacks
  • […] Si vous essayez de comprimer toute l’histoire de votre vie dans un courriel, vous commettez une erreur. Votre histoire sera privée de son essence. Les points que vous voulez faire ressortir ne transparaitront pas. L’autre personne fera la grimace lorsqu’elle verra un mur de texte. Si vous voulez autant écrire, tenez un journal intime ou devenez blogueur. […]

Laissez un commentaire

comment j'ai blogué en direct la création d'un livrePartenariats stratégiques entre infopreneurs