Blogueurs débutants : vous ne devez pas acheter des fans

Home / Articles / Blogueurs débutants : vous ne devez pas acheter des fans

La tentation est intense. Une envie de brûler les étapes, d’améliorer rapidement sa notoriété, ou de booster son e-réputation. C’est rassurant, et ça flatte l’ego. En dépit de la chasse aux faux comptes, l’achat d’abonnés semble de plus en plus populaire. Tout est possible : acheter des likes, acquérir du trafic, des commentaires… Il est même possible de s’offrir des contacts sur LinkedIn. Certains sites vous promettent de véritables profils. Vrai ou pas, créer une communauté artificielle n’est pas une bonne idée. Allons, c’est parti, laissez-moi vous démontrer pourquoi vous ne devez pas acheter des fans !

Acheter des fans : pourquoi est-ce tentant ?

Cette pratique peut être motivée par de nombreuses raisons, rationnelles ou non. Elles sont toutes légitimes, et beaucoup ont été séduits par cette méthode. Voici les deux explications qui reviennent le plus souvent.

Acheter des followers

Booster sa notoriété par l’achat de followers

On vit dans une société où tout se quantifie. On mesure le succès ou les compétences de quelqu’un à l’accumulation de fidèles sur les réseaux sociaux. Quand la course aux followers bat son plein, beaucoup se laissent tenter par ce raccourci. De nombreuses personnalités publiques, politiciens ou artistes, ont recours à l’achat de fans.

Des chiffres fleurissent lors de chaque période électorale, faisant les choux gras de la presse. Si certains chanteurs ou acteurs repentis admettent ouvertement avoir acheté des abonnés, beaucoup ne le reconnaissent jamais. Le lynchage médiatique pour certains, et le silence pour d’autres démontrent à quel point la question du nombre d’abonnés est sensible, même pour les plus célèbres.

Le développement de vos réseaux sociaux est indispensable à la réussite de votre projet. Il faut pourtant garder la tête froide, et cibler le public réellement intéressé par votre blog.

Améliorer son image grâce à l’achat de fans

Il n’est pas facile de commencer un blog à partir de zéro : pas d’article, pas d’abonné, pas de lecteur. J’ai déjà évoqué le désert des premiers mois, lorsque vous travaillez avec acharnement pour mettre en place votre futur succès.

C’est une période risquée pour votre confiance en vous. Et l’entourage n’aide pas toujours. Comment réagissent les gens lorsque vous annoncez cet extraordinaire métier ? Dans beaucoup de cas, par un regard incrédule. Un ange passe, et la conversation reprend avec, au choix, l’une des répliques suivantes :

  • C’est ton nouveau hobby ?
  • Et ta recherche d’emploi, ça marche bien ?
  • Ça consiste en quoi ?
  • Mais ce n’est pas un travail, ça !
  • Encore une de tes lubies, grandis un peu mon vieux !
  • Et tu payes comment tes factures ?
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pourquoi vous devez médiatiser votre blog

OK, cette dernière question est souvent justifiée pour un blogueur débutant. Au début, il n’est pas facile de vivre de son blog. Heureusement, avec un peu d’obstination et de passion, cela se résout en quelques mois.

C’est dans ces moments que la tentation d’acheter des fans est la plus forte. Plus votre nombre d’abonnés grandit, plus votre activité gagne en sérieux. Acheter des followers semble donc une solution simple et inoffensive. Je vous le déconseille vivement, et je vais vous expliquer pourquoi.

5 raisons pour lesquelles vous ne devez pas acheter des fans

Achat de fans

1. L’absence de traçabilité

C’est un terme à la mode. D’accord, il est surtout utilisé pour la viande ou les produits pharmaceutiques. Vous devriez pourtant vous intéresser à la traçabilité des fans achetés sur les commerces en ligne. Lorsque vous réalisez la transaction pour l’achat de fans, vous ignorez d’où ils viennent. Or, ces abonnés peuvent avoir deux origines :

  • des faux comptes : gérés par des robots ou par des humains dans des fermes à clics, ils sont interdits par les conditions d’utilisation des réseaux sociaux. Et les plus grands, notamment Twitter, Facebook et Instagram, font régulièrement le ménage en supprimant les faux profils. Si vous en avez acheté, ils disparaîtront, et vous aurez perdu votre argent.
  • de vrais comptes : certaines sociétés travaillent avec de vrais profils, mais la prudence est de mise. Certaines entreprises de vente de fans ont été condamnées pour usurpation d’identité. La raison ? Elles avaient volé de véritables comptes afin de les utiliser dans le cadre de la vente d’abonnés. Vous n’avez pas nécessairement envie d’être mêlé à ces histoires judiciaires.

2. Un taux d’engagement à plat

En théorie, vous avez lancé un blog professionnel pour en vivre. Votre objectif dominant est d’obtenir l’engagement de votre audience, et ensuite de convertir quelques clients. Pensez-vous réellement que les faux abonnés vont liker, commenter ou consulter vos publications ? C’est peu probable, même en supposant qu’il s’agit de vrais comptes. Ils ne vous apporteront aucun trafic, aucune souscription à votre lettre d’information, aucun téléchargement de votre ebook, aucune vente de vos produits ou services. Alors, quel est l’intérêt d’acheter des fans ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment obtenir rapidement plus d'une centaine de visiteurs par jour sur votre blog

3. Diminution de votre reach

Le « reach » est la capacité d’atteindre vos abonnés, de faire apparaître vos publications sous leurs yeux. Cette notion est surtout utilisée pour Facebook. Au fur et à mesure des années, ce réseau a privilégié les contenus postés par les amis, au détriment de celles des pages. Les professionnels touchent difficilement leur public.

En introduisant un grand nombre de faux abonnés dans votre liste, vous atténuez encore plus la portée de vos messages auprès de vos véritables lecteurs. Et cette dilution amplifie la baisse de l’engagement sur vos publications. Vous n’êtes donc pas gagnant sur le long terme.

4. Des désabonnements massifs

En partant du principe qu’il s’agit d’humains, il faut savoir que ces faux fans ne sont pas obligés de rester. Certaines plateformes de vente vous donnent une garantie pour quelques mois, mais c’est tout. Si vous publiez régulièrement du contenu qui n’intéresse pas ces personnes, elles finiront par se désabonner.

5. Un risque de discrédit

Il existe beaucoup d’outils permettant de traquer les faux profils et l’achat de followers sur les réseaux sociaux. Ils ne sont pas précis, et prennent surtout en compte les variations du nombre d’abonnés, qui peuvent s’expliquer autrement (publicités, buzz…) Néanmoins, cela pourrait nuire à votre réputation, en particulier si vous avez quelques concurrents envieux.

Deux conseils pour la route

On a parlé abonnés et robots. Deux petites recommandations me viennent à l’esprit, et je veux les partager avec vous :

  • Concernant vos abonnés : si vous souhaitez absolument en augmenter le nombre rapidement, mieux vaut avoir recours aux publicités natives des réseaux sociaux qu’à l’achat de fans. Cela vous coûtera un peu plus cher, et ce sera plus lent. En revanche, le public que vous gagnerez de cette façon sera réellement intéressé par ce que vous avez à lui offrir.
  • Concernant les robots : vous n’imaginez pas le nombre de bots qui se baladent sur le Web. Ils laissent occasionnellement des commentaires sur votre blog, généralement bloqués par Akismet, et parfois ils s’abonnent à vos comptes sociaux. Ce phénomène touche particulièrement Instagram. N’hésitez pas à aller faire le tri de temps en temps !

J’ai beaucoup parlé d’Instagram dans cet article autour de l’achat de fans, ce qui est assez rare. Pour en savoir plus sur mes activités, suivez mon compte : olivier_roland !

Related Posts

Laissez un commentaire

Lexique du Web