9 mots magiques qui transforment les lecteurs en clients

Home / Articles / 9 mots magiques qui transforment les lecteurs en clients

Cet article invité a été écrit par Mehdi de BlogBooster.

Je sais.

Vendre est un vrai calvaire pour toi.
Tu n’es pas fait pour ça pas vrai ?

Tu les détestes. Les commerciaux, ces marchands de tapis.
Jamais tu n’aurais pu faire ce job. De toute façon la tchatche, on l’a ou on l’a pas.
Pas vrai ?

Mais attends, ça veut dire que tu es condamné à ne jamais vendre. Et à abandonner ton rêve de monter ton business en ligne ?

Alors même que le eCommerce, blogs et autres chaines YouTube explosent.
Paradoxal non ?

Ce n’est pas faute d’avoir essayé de mettre en place quelques trucs. Mais :

  • Personne ne s’inscrit à ta liste d’inscrits
  • Personne ne clique sur tes emails de vente
  • Personne n’achète sur tes pages de vente.

Tu sais quoi ?
Pas besoin d’être agressif pour vendre.
Pas besoin de forcer la main et donner l’impression de vouloir refourguer ton produit.

Si je te disais que certains mots vendent plus que les autres.

Attention.
Ce n’est pas de la magie. Mais ces mots appliqués à un produit génial ont le pouvoir de transformer ton lecteur. Le faire passer de : “esquimau congelé” à “client brûlant comme la lave” prêt à cliquer où tu voudras.

Imagine.

En changeant quelques mots dans tes pop-up, tu vas booster ta liste d’inscrits.
Mieux. Appliqué à tes pages de ventes. Tu vas booster tes revenus.
Là ça devient intéressant.

Tu vois les dollars $$$ pleuvoir comme si tu faisais tourner la planche à billets toute la nuit ?

C’est parti je te dévoile ces mots magiques tout de suite.mots magiques qui transforment lecteurs abonnés clients

1/ Toi, Vous

Le mot “tu” ou “vous” est le mot le plus utilisé dans la pub en ligne :

Pourquoi ?
Parce que le mot “tu” nous renvoie à notre nom. À notre personne.
Bref, le truc qu’on aime le plus au monde quoi 😛

Tu as surement déjà fait ce truc débile.
Tu es en soirée chez des amis. On te présente un mec que tu ne connais pas.
Il se trouve qu’il a le même prénom que toi. Vous riez bêtement genre “c’est génial” (alors que ce n’est pas si extraordinaire en fait).

Et tu ne sais pas pourquoi, mais tu ne peux pas t’empêcher d’avoir de la sympathie pour lui.
Il devient ton meilleur ami de la soirée. Un lien spécial se crée entre vous.

L’institut pour l’étude du développement des enfants a découvert un truc génial.
Certaines parties de notre cerveau sont activées quand on entend ou qu’on voit notre nom.

On devient d’un coup plus attentif.

mots magiques lecteurs en abonnés

2/ Imagine

Le mot “imagine” est surpuissant.
Pourquoi ?

Parce qu’il a le pouvoir de te téléporter dans une nouvelle situation.
La situation rêvée.

Regarde comment je l’utilise dans mon introduction par exemple :

“Imagine.
En changeant quelques mots dans tes pop-up, tu vas booster ta liste d’inscrits.
Mieux. Appliqué à tes pages de ventes. Tu vas booster tes revenus.
Là ça devient intéressant.”

Tu te vois déjà en train d’entasser tes billets violets dans une mallette direction la Suisse.
Pas vrai ?

partir en suisse

Par contre si tu n’achètes pas mon produit…
Tu tires un trait sur tout ça. Alors que t’y es déjà dans ta tête.
Je t’enlève le pain de la bouche.

C’est bien plus dur de sortir de ton doux rêve maintenant que t’y as gouté.
Comme quand tu dois te lever le matin alors que tu es bien au chaud sous ta couette.
Et qu’il fait au moins -8000 C° dehors.

3/ Parce que

Depuis tout petit on demande “pourquoi” sans arrêt.
C’est ancré en nous. On veut toujours savoir pourquoi on fait quelque chose.

D’ailleurs tu te demandes peut-être pourquoi tu travailles. À quoi ça sert ?
Qu’est ce que tu apportes au monde ? Et quand tu n’as pas de réponse. Tu te sens mal.
Tu as l’impression de faire tout ça pour rien finalement, de perdre ton temps.

Ellen Langer, professeure de psychologie à l’université d’Harvard a mené une étude stupéfiante.

Elle a testé différents moyens de griller la queue à la photocopieuse de la bibliothèque.
En demandant de 3 manières différentes :

  • Excusez-moi, je peux utiliser la photocopieuse parce que je suis pressée ?
  • Excusez-moi, je peux utiliser la photocopieuse ?
  • Excusez-moi, je peux utiliser la photocopieuse parce que je dois faire des photocopies ?

Les deux fois où elle a utilisé le mot “parce que”. En donnant une raison. 94% des gens ont accepté. Contre 60% la fois où elle n’a pas donné de raison.
Le plus drôle. C’est que ça marche même si la raison est bidon.

“parce que je dois faire des photocopies”.

Euh.. oui pour quelle autre raison tu voudrais utiliser une photocopieuse en fait ?!

Dans cette étude, le mot “parce que” a presque doublé les chances d’Ellen.
Imagine si tes ventes doublaient…

(OK, j’arrête avec “imagine”… ^^)

4/ Maintenant

Quand on veut un truc, on le veut maintenant.

Par exemple, une étude de comScore a montré que 60% des acheteurs estiment le “temps de livraison” comme un facteur très important dans leur décision.

On veut la récompense, rapidement.
Les psychologues appellent ça “la récompense instantanée”.

Tu connais peut-être cette vidéo avec des enfants à qui on propose un marshmallow maintenant. Ou deux s’ils sont capables de patienter un peu.
Cette vidéo a plus de 4 millions de vues.
Elle est à pleurer de rire.

(Si tu te poses la question. Oui, c’est cruel).

Tu vois comment sont tes futurs clients quand tu leur mets ta super offre sous le nez et leur proposes “maintenant”.

Très peu de gens sont capables de résister à la récompense instantanée.

5/ Gratuit

Est-ce-que j’ai vraiment besoin d’expliquer ?

Tu te souviens la dernière fois que tu as fait les soldes. C’était comment ?

Oui, le magasin était plein à craquer.
Les réductions et les trucs gratuits nous donnent l’impression de gagner de l’argent.

On est prêt à accepter tout et n’importe quoi tant que c’est gratuit.
Si tu veux plus d’abonnés à ta liste d’email, tu offres surement déjà quelque chose à ton lecteur.

Rappelle-lui que c’est gratuit.
Et précise le bien en énorme, en gras et en rouge.

Astuce : les lecteurs de blogs sont maintenant habitués à recevoir quelque chose contre leur email. Ton lecteur s’adapte, toi aussi. Propose-lui un truc VRAIMENT cool auquel il ne peut pas dire non. Cible son problème N°1 et offre-lui une solution à appliquer dès ce soir.

Exemple :

Sur un blog végétarien : (Gratuit) 20 recettes végétariennes simples, avec des ingrédients de tous les jours.

Génial. C’est simple et j’ai déjà les ingrédients pour le faire.
Bingo. J’ai plus qu’à télécharger les recettes.
Gratuitement.

Irrésistible.

Pourquoi tu n’arrêtes pas d’acheter sur Amazon ?
Parce que la livraison est gratuite.

Dan Ariely, professeur en comportement économique a fait une étude amusante.

Il a proposé deux chocolats à un premier groupe de personnes :

  • Un Lindt à 15 centimes
  • Un Hershey à 1 centime

73% des gens ont choisi le Lindt.

Puis il a proposé à un second groupe de personne les 2 mêmes chocolats en baissant le prix d’un centime.

  • Le lindt à 14 centimes
  • Le Hershey à 0 centime (gratuit)

Cette fois-ci 69% des gens ont choisi le Hershey.

La tendance s’est totalement inversée. Impressionnant.
Le mot “gratuit” nous transforme.

6/ Nouveau

On raffole tous ce de qui est nouveau.
On veut une nouvelle voiture, des nouveaux vêtements, une nouvelle femme.

Les produits alimentaires sont les champions en la matière.
Ils sortent une nouvelle recette tous les jours.

Ils ajoutent 2 grammes de sel et nous vendent ça comme la révolution de l’année…
…et ça marche. On s’est tous fait avoir (je sais que tu souris derrière ton écran, pas la peine de te cacher).

nouveau le mot magique qui transforme

7/ Limité

Ce qui est rare est cher.

  • Parce qu’on ne veut pas que ça nous passe sous le nez.
  • Parce qu’on a peur de rater une bonne opportunité.
  • Parce que si on ne réagit pas assez vite, on n’aura peut-être pas de 2ème chance
  • Parce que si on ne saisit pas cette chance, notre voisin va le faire avant nous

Limité dans le temps.
Limité en nombre.

Le mot “limité” est ravageur.
Il emporte tes lecteurs sur son passage comme une tornade. Et les transforme en clients.

Le professeur de psychologie sociale Stephen Worchel a mené une étude sur “la rareté” et notre comportement.

Dans un premier bocal, il a mi 10 Cookies.
Puis dans un second, 2 Cookies. De la même marque.

Ensuite il a demandé à 200 femmes de goûter les cookies des deux sacs.
Le résultat est surprenant.
Les femmes interrogées jugent les Cookies du second bocal meilleurs.
Alors que ce sont exactement les mêmes Cookies.

La rareté d’un objet augmente sa valeur à nos yeux.

Exactement comme quand le mec moyen de l’émission « Le Bachelor » devient un bogoss international aux yeux de toutes les filles. Pas parce qu’il est beau… mais parce qu’il est convoité par 20 femmes en même temps.

(Ou parce qu’il est richissime et que les femmes sont vénales, c’est bien connu ? Humour.)

8/ Simple, Facile

Apple en a fait sa marque de fabrique.
Non. Ça va plus loin en fait.

Apple en a fait son obsession.
Des extrémistes de la simplicité.

Parce qu’ils savent que l’humain est fainéant. Et qu’on déteste les trucs compliqués.
Qui nous font perdre notre précieux temps.

T’as envie de passer ta soirée à configurer son téléphone toi ?
Alors que tu pourrais sortir avec tes amis à la place.

Ken Segall, le directeur de pub d’Apple a travaillé avec Steve Jobs.
Il a consacré un livre à l’obsession de Steve pour la simplicité.
(Non tu n’as pas rêvé, je l’appelle Steve en croyant que c’est mon ami)

Il écrit que “Steve Jobs a fait de la simplicité sa religion”.
Et que c’est ce qui fait le succès d’Apple.

steve jobs

Apple rend la technologie simple.
Toi aussi rassure tes clients avec ce mot : “simple”.

Exemple :

  • Comment vous débarrasser des mauvaises herbes, simplement.
  • La méthode simple pour gonfler vos bras. Vos amis jaloux vont crier “gonflette!”

9/ Moins de

Découvre les problèmes qui font souffrir ton lecteur.

Et promets-lui qu’il en aura moins.

  • Moins de problèmes de sommeil
  • Moins de solitude
  • Moins de temps perdu

Les gens connaissent leurs problèmes par coeur. Et ils les détestent.

Il y a un moyen de les persuader plus facilement de passer à l’action.
C’est de s’adresser à leurs problèmes justement.

Au lieu de juste faire miroiter ton lecteur sur les résultats qu’il va obtenir, et la vie rêvée qu’il aura grâce à tes super produits. Montre-lui plutôt les problèmes qu’il n’aura plus.

Tu as déjà réfléchi avant d’acheter un médicament ? Non.
Tu veux juste arrêter d’avoir mal le plus vite possible (moins de souffrance).

Alors qu’au restaurant, le choix du plat principal est la décision de ta vie. On dirait que tu es chez le notaire pour l’achat d’un appartement sur 25 ans.

En général, sauf si tu es maso, tu veux moins de problèmes.
D’où la puissance de ce mot.

Pose-toi la question :

  • Est-ce-que ton lecteur veut perdre du poids pour avoir un corps parfait ?
  • Ou est-ce-qu’il veut perdre du poids pour avoir moins de moqueries qui lui font perdre toute confiance en lui ?

Tes chances de conclure la vente sont considérablement plus élevées si tu cibles la 2ème phrase (le problème). En vendant “moins de moqueries” (un problème) au lieu de “un corps parfait” (un bénéfice).

À toi de Jouer

Sauvegarde cet article dans un coin de ton navigateur internet.
Et la prochaine fois que tu rédigeras un email, une page de vente ou une pop-up.
N’importe quoi qui demande une action à ton lecteur.

Ressors ces mots magiques et vois comment tu peux les utiliser.
Il n’y a pas de magie. Il suffit de connaître les techniques, de les appliquer et de s’améliorer.

Jusqu’à ce que ça devienne naturel.

Tu vas doubler tes ventes.
Tu en es capable 🙂

Mehdi de BlogBooster.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

magie clients
Related Posts
Showing 2 comments
  • Kelvin

    Bonjour Medhi, Olivier,

    Merci pour cet article, je le trouve vraiment intéressant, surtout la partie 7, soit créer un sentiment de produits “Limité”.

    Je le reconnais, mes plus grands investissements personnels (achats) en formation que j’ai fait sur internet se sont déroulés dans un tunnel de vente où une date limite d’achat était présente.

    Je trouve que cela aide aussi à prendre une décision de manière plus efficace. Ce qui se rapproche de la loi de Parkinson : “Une tâche ou une décision prendra tout le temps que vous est alloué”. Donc en mettant une dead-line pour un achat, cela permet au client de faire un choix rapide et pertinent : à prendre ou à laisser.

    Sachant que beaucoup de sites e-commerce en ligne fonctionnent sous word-press, je voudrais partager avec vous l’extension :
    https://wordpress.org/plugins/uji-countdown/

    Celui-ci permet de créer un timer (countdown en anglais) afin d’afficher un timer pour les clients et configurer une autre page une fois le timer expiré. On peut se baser sur l’heure de l’utilisateur et lui laisser 2 jours ou se baser sur une date fixe, comme le 14 juillet à midi =)

    Voilà, j’espère que ça pourra servir,
    K.

  • Mehdi

    Bonjour Kelvin, merci pour ton commentaire et le plugin partagé 😉
    Tu as très bien expliqué le sentiment de “peur de rater une opportunité”. Un facteur de décision extrêmement puissant chez nous, les humains 🙂

Leave a Comment

4 Partages
Partagez4
Tweetez