Webentrepreneuses : la réussite des femmes sur le Web

Home / Articles / Webentrepreneuses : la réussite des femmes sur le Web

J’aborde ici un sujet très délicat : celui de la place des femmes dans le webentrepreneuriat. Webentrepreneuses, webentrepreneures, infopreneures… peu importe le terme utilisé, une réalité demeure : les femmes sont beaucoup moins visibles que les hommes sur le Web. En fait, elles sont surtout moins nombreuses à créer un business en ligne. Pourtant, lorsqu’elles se lancent, elles réussissent. À travers l’exemple de plusieurs de mes élèves, je voudrais démontrer que le webentrepreneuriat féminin a un bel avenir… et inspirer celles qui hésitent encore !

Existe-t-il des webentrepreneuses ?

C’est la première question à se poser. Et bien entendu, la réponse est oui. Blogueuses, influenceuses, infopreneuses… il existe des réseaux sociaux et des blogs alimentés par des femmes. Mais elles sont moins visibles que leurs homologues masculins. Lorsqu’on analyse les classements des blogs les plus populaires, ils sont généralement tenus par des hommes. Pourquoi ?

Que disent les statistiques au sujet des webentrepreneuses ?

Malheureusement, pas grand-chose. En vérité, les statistiques ne se préoccupent pas (encore) des entrepreneurs du Web, peu importe leur genre. Mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une catégorie spécifique de l’entrepreneuriat au sens large. Les chiffres de l’Insee peuvent donc expliquer le manque de visibilité des webentrepreneuses :

Autrement dit, les femmes sont moins nombreuses à créer des entreprises, en ligne ou non. Par conséquent, elles sont moins visibles. Et c’est dommage, car celles qui ont osé se lancer ne le regrettent pas !

Les succès du webentrepreneuriat féminin

Le webentrepreneuriat est-il plus dur pour les femmes

Je ne vais pas pouvoir vous présenter dans cet article toutes les élèves qui ont connu le succès avec leur blog : il y en a trop ! Huit webentrepreneuses ont d’ailleurs été récompensées lors de la dernière réunion annuelle Blogueur Pro pour avoir atteint un chiffre d’affaires supérieur à 30 000 euros par an – plus de 100 000 euros par an pour certaines – grâce à leur activité en ligne. Voici le portrait de trois d’entre elles.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 blogs Anglo-Saxons étonnants à suivre pour découvrir des entrepreneurs qui bougent

Laurianne Legrand du blog marathon-des-langues.com

Si elle parle 5 langues aujourd’hui, elle a pourtant eu de nombreux déboires dans son apprentissage linguistique. La méthode classique enseignée dans le système scolaire lui a permis d’apprendre l’anglais… en 10 ans ! Et ne parlons pas de l’allemand et de l’espagnol. Après le lycée, elle se livre à sa passion pour les voyages et apprend quelques langues au passage. Mais un jour, elle doit se résoudre à une vie « rangée » et c’est la gorge nouée qu’elle a accepté son premier contrat de travail.

Elle profite d’une pause entre deux contrats à durée déterminée pour repartir au Brésil où elle rejoint une école pour apprendre le portugais. Après deux semaines, les autres élèves s’étonnent de sa rapidité d’apprentissage et lui demandent des conseils. C’est le déclic : elle a trouvé la méthode efficace pour apprendre rapidement une langue et elle peut en faire profiter les autres. Elle rejoint alors la formation Blogueur Pro et lance son blog. Rapidement, elle abandonne son emploi salarié qui ne correspond pas à ses envies de liberté. Et aujourd’hui, elle vit entièrement grâce à son blog.

Lucie Rondelet du blog formation-rédaction-web.com

Lucie a vécu à de nombreux endroits : Japon, Martinique, Guyane, Nouvelle-Calédonie… Et à chaque étape, un nouveau défi s’impose : trouver un emploi salarié. De nature curieuse et passionnée, elle s’investit dans ces emplois, mais ils le lui rendent peu. L’épanouissement n’est pas au rendez-vous. Écartée du travail pendant sa grossesse, elle découvre la rédaction web. Cette découverte marque un tournant dans sa vie, car à force d’acharnement, elle parvient à en dégager un salaire.

Progressivement, elle est submergée par les demandes de clients, mais elle ne parvient pas à trouver un rédacteur compétent pour l’épauler. Et une idée germe dans son esprit : elle veut faire découvrir la rédaction web à un maximum de gens. C’est ainsi qu’elle rejoint la formation Blogueur Pro. Le succès de cette webentrepreneuse est fulgurant : après 4 ans, elle a une équipe qui lui permet d’assurer la gestion de ses 3 blogs et elle a déjà formé des centaines d’élèves.

Pauline Petit du blog apprendre-la-photo-de-portrait.fr

Créative depuis toujours, elle a découvert sa passion pour la photographie grâce à son activité de salariée. Malheureusement, elle était de l’autre côté du décor : elle s’occupait du local où les artistes venaient exposer leurs œuvres. Insomniaque et anxieuse à cause de ses conditions de travail, elle finit par démissionner et devient photographe professionnelle. Elle tombe dans le piège classique des entrepreneurs : elle travaille 24h/24. C’est alors qu’elle découvre la formation Blogueur Pro.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment médiatiser votre blog

Ce n’est sans doute pas au meilleur moment : elle doit restaurer une maison qu’elle vient d’acheter, suivre la formation, créer son blog, poursuivre ses activités de photographe professionnelle… en même temps ! Mais sa motivation est sans faille. Aujourd’hui, elle est l’une des personnalités les plus suivies dans sa niche et son travail est reconnu par des milliers de personnes.

Ce sont trois élèves qui ont réussi, parmi tant d’autres. N’hésitez pas à retrouver les interviews de Gaëlle, Sandra, Maïlys, Azar et tant d’autres sur la page d’études de cas.

Mon conseil à celles qui veulent devenir webentrepreneuses

webentrepreneure-avenir

Toutes ces femmes ont hésité avant de franchir le pas, comme c’est le cas de nombreux entrepreneurs. Lorsqu’on a le projet de créer une entreprise, on a tendance à le reporter à plus tard, à se donner des raisons… Et il reste à l’état de rêve. En faisant cela, vous passez à côté d’une aventure extraordinaire, qui peut vous apporter l’épanouissement et la liberté à laquelle vous aspirez. Je suis convaincu que le Web offre beaucoup d’opportunités aux femmes. Il suffit de se lancer !

Avez-vous l’objectif de devenir webentrepreneuse ? Si vous l’avez fait, quels sont les conseils que vous pouvez donner à celles qui doutent ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :

devenir blogueur homme language:FR,devenir blogueur livre language:FR
Related Posts
Showing 3 comments
  • Tres interessant comme sujet…

  • En tant que blogueuse photographe, je connais Pauline Petit et elle est un vrai modèle pour moi ! Je vais tenter, comme elle, de trouver mon indépendance financière avec mon blog. Mais le chemin est long et semé d’embûches ! Il faut être bien entourée. J’ai la chance d’avoir un compagnon qui me soutient et qui se lance également dans l’entrepreneuriat. Sans ça j’aurais sûrement baissé les bras.
    Je pense qu’il y a beaucoup le fait qu’on soutienne plus facilement un homme qui veut entreprendre qu’une femme. Entreprendre quand on est un homme, c’est être puissant. Entreprendre quand on est une petite femme fragile, c’est le risque de se casser. C’est en tout cas ce que je ressens 🙂

pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

Ecrire plus vite ses articles de blog19 qualités essentielles pour devenir un entrepreneur à succès
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer