Acheter un blog : attention aux arnaques !

Home / Articles / Acheter un blog : attention aux arnaques !

Non, Blogueur Pro n’est pas à vendre ! En revanche, c’est un sujet dont je ne vous avais jamais parlé. Acheter un blog est une pratique de plus en plus fréquente. Et elle a du sens. Cela permet au blogueur qui vend son blog de rentabiliser le temps, la passion et le travail investi dans son activité. L’achat d’un blog est motivé par le manque de temps, le rachat d’un domaine ancien, un meilleur trafic… Bien entendu, l’acheteur prend un risque : les arnaques sont nombreuses. Vous souhaitez acheter un blog en limitant vos risques ? Lisez ce qui suit !

Pourquoi acheter un blog ?

Acheter un blog

Pour la facilité

Partir de zéro peut être terriblement déstabilisant. Acheter un blog existant a un côté rassurant. Si vous êtes effrayé par l’aspect technique, acheter un blog « vide » (pas de contenu, pas de visiteurs…) est tentant. Je vous le déconseille. Dans ce cas, vous devriez faire appel à un prestataire pour créer votre blog. Cela ne vous coûtera en principe pas plus cher, et vous aurez un résultat sur mesure.

Pour la rapidité

Acheter un blog peut vous épargner la frustration des premiers mois de blogging. Si vous optez pour un site disposant déjà d’un peu de contenu de qualité, et d’une petite audience, vous obtiendrez des résultats plus rapides. Il faut évidemment que le blog acheté corresponde parfaitement à votre niche. À défaut, vous devrez tout recommencer à zéro.

Pour obtenir un nom de domaine ancien

Le nom de domaine peut motiver l’achat d’un blog. Un nom de domaine ancien est un atout pour votre référencement naturel : l’ancienneté est prise en compte par l’algorithme de Google, et en principe, il dispose déjà de liens entrants. Une alternative existe : acheter un nom de domaine expiré, et construire votre blog ensuite.

Si votre objectif est de booster votre référencement naturel, veillez toutefois à ce que le nom de domaine acquis n’ait pas été pénalisé par Google par le passé.

Pour limiter les risques

Aucun achat de blog ne vous garantit le succès de votre entreprise. En revanche, acheter un blog générant déjà du chiffre d’affaires permet de limiter les risques. Il est déjà lancé, il dispose déjà de produits et d’une clientèle. Il ne vous reste qu’à le développer et à le faire fructifier.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Deuxième vidéo : Le Triangle de la Réussite

Les précautions à prendre pour acheter un blog

Acheter un site

L’achat d’un business en ligne doit être soigneusement préparé, afin d’éviter les surprises et surtout, les arnaques.

Demander un accès aux outils d’analyse

Cela vous permet de vérifier les statistiques annoncées par le vendeur.

Il est possible de réaliser une analyse partielle d’un site tiers grâce à des outils en ligne, tels que Similarweb, Alexa ou SEMrush. Vous pouvez ainsi faire une analyse préalable au contact du vendeur.

Si ces résultats sont probants, vous devez contacter le vendeur afin qu’il vous donne accès à ses outils d’analyse. Ne prenez pas ces statistiques à la légère : même s’il s’agit d’un bien immatériel, acheter un blog est une véritable opération financière ! Et si le vendeur refuse de vous donner l’accès aux statistiques… fuyez !

Trafic

Google Analytics permet d’examiner en détail les chiffres du trafic : nombre de sessions, de visiteurs uniques, de pages vues, source du trafic (réseaux sociaux, publicité, recherche organique…).

Conversions

Le taux de conversion (conversions > objectifs > vue d’ensemble) peut aussi être vérifié dans Google Analytics, pour autant que le vendeur ait préalablement créé des objectifs (achat, formulaire de contact, téléchargements…). Connaître ce chiffre est essentiel pour déterminer la viabilité du blog qu’on souhaite acheter.

Pénalités Google

D’autres statistiques et informations utiles se trouvent dans la Search Console de Google, en particulier les « pénalités manuelles ». Vous les trouvez dans l’onglet « trafic de recherche » > « actions manuelles ». Elles peuvent affecter une partie ou l’ensemble du blog pour diverses raisons. Souvent, il s’agit d’actions de « black hat SEO », c’est-à-dire des techniques de référencement naturel agressives destinées à plaire exclusivement aux algorithmes, et non aux humains (contenu dupliqué, liens factices, trop de mots clés, texte de pauvre qualité, spam).

Demander les preuves du chiffre d’affaires généré par le blog

Acheter un blog

Pourquoi ? Parce que de nombreux facteurs influencent le prix d’achat d’un blog : l’architecture du site, et son contenu, qui se retrouvent dans tous les blogs à vendre, mais aussi la liste d’abonnés et en particulier le chiffre d’affaires. Acheter un blog qui génère déjà des revenus est beaucoup plus coûteux.

Si vous achetez un site qui ne génère pas encore de revenus, inutile de demander les comptes de son propriétaire. À la place, vous devez évaluer les chances de succès de ce blog : positionnement dans une niche, concurrence, référencement naturel, monétisation, profil de l’audience… de la même façon que si vous démarriez le site à partir de zéro.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Septième vidéo : La Monétisation, 2

Si le propriétaire indique que son site génère un chiffre d’affaires, il doit vous en apporter la preuve, notamment grâce au bilan comptable.

Vérifier la conformité du site avec le droit des marques

On ne peut pas utiliser à des fins commerciales le nom d’une marque déposée. Vous devez donc vérifier auprès de l’INPI si le nom de domaine, et le nom des éventuels produits du blog, ne font pas usage d’un nom déposé par une autre personne.

Établir les formalités de vente

Acheter un blog, c’est poser un acte juridique, comme si vous achetiez une maison ou une voiture. Cet achat doit faire l’objet d’un contrat de vente. Il précise au moins le nom des parties, le prix, une définition claire de ce qui est vendu (nom de domaine, contenu éditorial, réseaux sociaux, outils d’analyse…), la cession des droits d’auteur et la signature des parties.

Je ne vais pas entrer dans des explications juridiques détaillées. Au moindre doute, que vous soyez acheteur ou vendeur du blog, je vous conseille de consulter un avocat. Mais attention : la vente d’un blog est parfois considérée comme la vente d’un fonds de commerce immatériel, s’il existe une clientèle.

J’espère que ces explications vous permettront d’être vigilant, et de réaliser un véritable investissement si vous décidez d’acheter un blog. Avez-vous déjà été tenté de le faire ?

Vous souhaitez acheter un blog pour vendre des produits physiques mais vous ne savez pas si cela est possible ? Découvrez cette vidéo complémentaire pour bien utiliser les méthodes de marketing internet avec votre blog :

Related Posts
Showing 2 comments
  • Malheureusement, c’est compliqué d’acheter un site internet avec du chiffre d’affaire ou du trafic. Les 2 peuvent être facilement falsifiés. Merci pour toutes les précisions

pingbacks / trackbacks

Laissez un commentaire

carnaval-articles
Partagez
WhatsApp
Partagez
Tweetez
Enregistrer